07/12/22 Nul n’a intérêt à la fin de la guerre en Ukraine.

Il faut être d’une naïveté exceptionnelle pour penser que les différents intérêts impliqués dans l’actuelle guerre en Ukraine, l’opération militaire spéciale de Vladimir Poutine, souhaitent voir le conflit s’arrêter. On peut supposer au contraire que les services spéciaux qui dans chaque pays décident à la place des gouvernements interviennent discrètement pour relancer le conflit là où il paraît lasser les opinions publiques.

Le MIC ou Complex militaro-industriel américain est le premier à trouver intérêt à cette guerre. Aux yeux des opinions publiques il lui paraissait difficile de justifier un budget militaire annuel de plus de 700 milliards de dollars. L’aide actuelle à l’Ukraine de quelques 15 milliards se traduit en grande partie par les dépenses d’armement bien supérieures qu’engagent les membres de l’Otan et dont profitent leurs industries militaires.

En Europe même, les Etats qui comme la Pologne ou les modestes Pays Baltes présentés par Poutine comme formant une ceinture militaire qui l’asphyxie n’ont pas perdu un instant pour relancer leurs mesures de défense avec l’aide du Pacte Atlantique.

En Russie même , comme le montre la lecture de certains articles de la presse dite Alternative (voir https://www.unz.com/) de nombreux intérêts civils et militaires tirent des avantages considérables de la guerre. C’est le cas de l’influent Groupe Wagner https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Wagner et de ses proliférations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :