29/10/22.. Fiche de lecture

Cox Brian, Forshaw Jeff. 
Black Holes: The Key to Understanding the Universe

L’espace et le temps émergent d’une réalité plus profonde

Les deux auteurs de cet essai, qui vient de paraître en version française chez AbeBooks sont des physiciens des particules à l’Université de Manchester UK. Ils abordent avec de nouveaux arguments ce que l’on nomme généralement le paradoxe de l’information dans les trous noirs.

Puisque la mécanique quantique prédit que l’information ne peut jamais disparaître, que devient celle qui tombe dans les trous noirs ? A l’inverse, d’où provient la faible information dite rayonnement de Hawking qui provient des trous noirs et que devient le trou noir lui-même a supposer qu’il ait épuisé toute l’information dont il disposait ?

La théorie de la gravitation quantique cherche depuis des années à concilier ce paradoxe mais elle ne propose à ce jour que des hypothèses jugées invérifiables expérimentalement parce qu’elles tendent toutes vers l’infini.

Pour les auteurs du livre au contraire, le processus selon lequel une information tombe dans un trou noir peut être décrit par une séquence de qu-bits. Elle constitue ainsi un algorithme déterministe qui permet une fois décodé de reconstituer l’événement passé ou prévoir la forme qu’il prendra dans le futur.

Ainsi l’espace et le temps ne sont pas fondamentaux . Ils sont émergents. Les calculateurs quantiques permettront peut-être de faire apparaître de quelle réalité plus profonde ils proviennent;

Ceci ne devrait pas surprendre les auteurs. Ils semblent considérer que l’univers s’est construit comme un calculateur quantique géant.

Pour en savoir plus, lire

A Brief History of Black Holes: And why nearly everything you know about them is wrong

.Dans ce livre l’astrophysicien de l’Université d’Oxford le Dr Becky Smethurst fait l’histoire des révolutions scientifiques qu’ont provoqué dans le domaine de la cosmologie les découvertes successives faites à propos des trous noirs.
D’abord attribués à des erreurs d’observation, il faut aujourd’hui se rendre à l’évidence. Ils existent

Les corps célestes composant la Voie Lactée orbitent autour d’un trou noir massif dit Sagittaire A*. Les trous noirs stellaires  quant à eux: sont issus de l’évolution des étoiles les plus massives. Après explosion en supernova elles laissent un résidu compact, une étoile à neutrons ou un trou noir qui dans ce dernier cas peut atteindre quelques dizaines de fois la masse du Soleil.

Dans un prochain article nous reviendrons sur l’actualité récente concernant les trous noirs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :