06/07/2022 Rien n’arrêtera la Russie en Eurasie

Ces derniers jours Vladimir Poutine a plusieurs répété que ses opérations militaires spéciales en Ukraine n’étaient pas l’amorce d’une guerre plus générale contre l’Otan. Elles ne marqueraient que la volonté d’empêcher l’encerclement de la Russie par une Ukraine devenu membre de l’Otan et pouvant éventuellement recevoir de l’Occident des armements nucléaires tactiques.

Ceci dit, pourquoi penser que Vladimir Poutine et ses généraux se satisferaient des succès rencontrés ces jours-ci dans la région de Lougansk. Poutine vient d’annoncer qu’il allait poursuivre sa guerre. Cette offensive devrait viser en premier lieu l’ensemble du Donbass, puis les ports de la Mer Noire et pourquoi pas Kiev et l’ensemble de l’Ukraine .

Les conseillers militaires des Etats-Unis font valoir que l’armée russe n’a pas pour le moment les moyens humains pour mener une telle campagne, compte tenu du manque de formation et de volonté politique des recrues.  Mais dans ce domaine, il est difficile de prévoir l’avenir, surtout si le commandement fait montre d’assez d’autorité. Il pourra s’inspirer de l’exemple édifiant de ses alliés tchetchens.

Mais pourquoi la Russie s’en tiendrait-elle à récupérer l’Ukraine ? Pourquoine pas envahir les Etats Baltes voire le nord de la Scandinavie et toutes les Terres polaires ? Tant que nul à l’Ouest n’aura les forces conventionnelle suffisantes pour contrer ces agressions sans faire appel à l’arme nucléaire – ce que personne heureusement ne veut faire – Poutine aura les mains libres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :