19/06/2022 La guerre en Ukraine durera-t-elle des années ?

19/06/2022 La guerre en Ukraine durera-t-elle des années ?

Les troupes ukrainiennes ont affirmé, le 19 juin au matin, avoir repoussé des attaques russes contre des villages situés près de Sievierodonetsk, dans l’est du pays, où les belligérants s’affrontent depuis des semaines. De son côté, le ministère de la défense russe a affirmé dimanche que « l’offensive contre Sievierodonetsk se déroule avec succès ». Le ministère de la défense britannique confirme « des bombardements à l’artillerie lourde sur les axes au nord, est et sud de la poche de la ville, mais avec peu de changements sur le front ». L’Institut américain pour l’étude de la guerre (ISW) évoque, pour sa part, des « gains mineurs » des forces russes dans les alentours.

Dans une rare sortie hors de Kiev, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a rendu visite, samedi, aux troupes à Mykolaïv, sur la mer Noire« Nous ne donnerons le Sud à personne, nous allons tout reprendre, et la mer sera ukrainienne, elle sera sûre », a-t-il déclaré. Il a ajouté s’être entretenu avec soldats et policiers. « Leur humeur est confiante, et en regardant dans leurs yeux, il est évident qu’aucun ne doute de notre victoire », a-t-il dit. L’ISW cite une chaîne russe sur Telegram, selon laquelle les Russes ont effectué des « frappes massives et indéterminées » le long de la frontière entre les régions de Mykolaïv et Kherson, « probablement » en réponse à de récentes contre-attaques ukrainiennes.

Pour les observateurs européens, il s’agit de pertes lourdes, supérieures proportionnellement à celles subies de chaque côté par les adversaires pendant la guerre de 14-18.

Mais ces quelques mois de guerre ont été les bienvenus par ce que l’on nomme désormais les complexes militaro-industriels. En Russie, ils ont permis de valoriser, non seulement l’industrie militaire classique, celle qui produit notamment les chars Terminator, mais tout le domaine du numérique et de l’intelligence artificielle militaire. Les robots dits autonomes ou intelligents russes ont surpris par leur capacité à conduire des affrontements urbains Ainsi le char-robot autonome russe Nerehta est un petit char d’assaut de 2,5 mètres de long censé partir au combat entièrement seul, sans aucune aide humaine

Concernant le côté ukrainien il en est de même. Le président Volodomyr Zelinsky a su se faire reconnaître à Washington, par son courage et son savoir faire, comme le mieux à même de représenter les intérêts de la puissante industrie militaire américaine. Celle-ci se battra jusqu’au dernier Ukrainien pour émarger aux milliards de dollars que les Etats-Unis ont annoncé vouloir désormais consacrer à la guerre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :