09/11/22. La communication vocale chez les tortues

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les tortues peuvent communiquer entre elles par un langage parlé . Une étude récente, référencée ci-dessous, a montré que des tortues n’étaient pas seules à utiliser de tels langages.

Les auteurs citent notamment le Cayenne caecilian (https://eol.org/pages/1019672 et le Longfish sud américain qui ont la forme de gros vers. Ils créent des sons différents en chassant de l’air à travers des structures spécialisées se trouvant dans leur poitrine. Ils utilisent ces sons pour communiquer entre eux à l’occasion d’activités collectives bien définies, recherche d’un partenaire, partage de nourriture, soin parental. Ces protos langages seraient apparus il y a environ 400 millions d’années.

De tels sons avaient été précédemment identifiés, mais personnes n’avait voulu y voir des langages bien définis

Logiquement ces études devraient permettre de mieux comprendre le langage des oiseaux .

Référence

Published: 25 October 2022
Common evolutionary origin of acoustic communication in choanate vertebrates

Published: 25 October 2022

Nature Communications 
volume13, Article number: 6089 (2022) Cite this article

Abstract

Acoustic communication, broadly distributed along the vertebrate phylogeny, plays a fundamental role in parental care, mate attraction and various other behaviours. Despite its importance, comparatively less is known about the evolutionary roots of acoustic communication. Phylogenetic comparative analyses can provide insights into the deep time evolutionary origin of acoustic communication, but they are often plagued by missing data from key species. Here we present evidence for 53 species of four major clades (turtles, tuatara, caecilian and lungfish) in the form of vocal recordings and contextual behavioural information accompanying sound production. This and a broad literature-based dataset evidence acoustic abilities in several groups previously considered non-vocal. Critically, phylogenetic analyses encompassing 1800 species of choanate vertebrates reconstructs acoustic communication as a homologous trait, and suggests that it is at least as old as the last common ancestor of all choanate vertebrates, that lived approx. 407 million years before present.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :