24/10/22 Poutine propose à Recep Erdogan de construire un hub gazier en Turquie

Lors de leur rencontre à Astana le 13 octobre, les deux chefs d’Etat ont discuté une proposition russe visant à reconstruire la partie détruite par sabotage du gazoduc Nordstream 2 afin de recommencer à alimenter en gaz russe non seulement la Turquie mais les Etats européens qui le souhaiteraient, Allemagne, Italie et Grèce notamment.

Selon les échos disponibles, Berlin serait très intéressé, mais n’oserait pas accepter de peur de susciter la colère de Washington.

On notera que l’Iran, actuellement menacé de sanctions par les Etats-Unis, devrait être partie prenante à cet accord.

Logiquement le prochain pas pour la Russie sera de s’entendre avec le Qatar, troisième exportateur mondial. L’émir du Qatar Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani rencontrera Vladimir Poutine le plus tôt possible à Moscou, après une première rencontre au sommet de la CICA  Conference on Interaction and Confidence-Building Measures in Asia

Ces trois pays sont membres du Gas Exporting Countries Forum (GECF).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :