11/09/2022 D’où provenaient les premiers Amérindiens ?

On nomme Amérindiens les peuples autochtones d’Amérique soit les peuples qui habitaient les Amériques avant la colonisation européenne, ainsi que leur descendance. Les termes Amérindiens, Indiens d’Amérique et Indiens sont toujours utilisés pour les désigner. La présence humaine dans cette partie du monde remonte au Paléolithique.

La question de savoir à quelle espèce humaine appartenaient ces premiers homo(s) restait posée. Rappelons qu’en 1989 des restes humains ont été découverts dans une grotte de la province chinoise de Yunnan, au sud-ouest du pays. Selon une première datation au radiocarbone, cet os de cuisse et une partie d’un crâne ont pu être datés à 14.000 ans, soit une période où l’Homo sapiens commençait sa migration à travers le monde.

Mais si la période de ces fossiles était connue, certaines caractéristiques inhabituelles des os laissaient un doute sur l’espèce humaine à laquelle ils appartenaient. Si certains scientifiques ont d’abord pensé à une espèce hybride entre l’homme moderne et une autre espèce plus archaïque, ce groupe nommé « Red Deer People » a pu finalement être identifié grâce un séquençage d’ADN  effectué par des scientifiques chinois.

Le résultat de leurs travaux a été publié le 25 juillet 2022 dans la revue Current Biology. L’ADN a pu révéler que ce crâne appartiendrait à un individu de sexe féminin, un membre des Homo sapiens, soit un ancêtre humain direct. En comparant le génome extrait des fossiles avec des ADN de personnes encore vivantes de diverses parties du monde, les scientifiques ont pu démontrer que cet individu présentait une ascendance avec les premiers Amérindiens.

Ce groupe auquel il appartenait aurait traversé le détroit de Béring afin d’arriver sur le continent et devenir les premiers Américains. Le Détroit de Béring sépare aujourd’hui d’environ 83 km la Sibérie orientale de l’Alaska . Sa profondeur à l’époque n’est pas connue clairement. Les traversées se seraient-elles faites à pied ou dans des embarcations primitives ?

Références

Current Biology https://doi.org/10.1016/j.cub.2022.06.016 (accès réservé)

Volume 32, Issue 14, 25 July 2022, Pages 3095-3109.e5

A Late Pleistocene human genome from Southwest China

Abstract

Southern East Asia is the dispersal center regarding the prehistoric settlement and migrations of modern humans in Asia-Pacific regions. However, the settlement pattern and population structure of paleolithic humans in this region remain elusive, and ancient DNA can provide direct information. Here, we sequenced the genome of a Late Pleistocene hominin (MZR), dated ∼14.0 thousand years ago from Red Deer Cave located in Southwest China, which was previously reported possessing mosaic features of modern and archaic hominins. MZR is the first Late Pleistocene genome from southern East Asia. Our results indicate that MZR is a modern human who represents an early diversified lineage in East Asia. The mtDNA of MZR belongs to an extinct basal lineage of the M9 haplogroup, reflecting a rich matrilineal diversity in southern East Asia during the Late Pleistocene. Combined with the published data, we detected clear genetic stratification in ancient southern populations of East/Southeast Asia and some degree of south-versus-north divergency during the Late Pleistocene, and MZR was identified as a southern East Asian who exhibits genetic continuity to present day populations. Markedly, MZR is linked deeply to the East Asian ancestry that contributed to First Americans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :