02/07/2022. Sommet de l’OTAN

Le dernier sommet de l’OTAN s’est déroulé les 29 et 30 juin 2022 à Madrid. Il a réuni les dirigeants des 30 pays alliés des Etats-Unis. Pour la première fois, il a inclus les dirigeants d’un certain nombre d’Etats se voulant partenaires de l’OTAN dans la région Asie-Pacifique.

Le président Biden y a réaffirmé  » l’engagement indéfectible » des États-Unis à l’égard du lien transatlantique et de l’Article 5 de l’OTAN, selon lequel une attaque contre l’un est une attaque contre tous. Il y a annoncé un renforcement de forces et de capacités américaines en Europe pour soutenir l’OTAN face à d’éventuelles agressions. La Russie n’y a pas été explicitement nommée, non plus que la Chine, mais leurs noms était évidemment dans tous les esprits.

Le 7 novembre 2919, Emmanuel Macron avait dénoncé « la mort cérébrale de l’Otan », dans un entretien publié par The Economist . Il y déplorait le manque de coordination entre les États-Unis et l’Europe et le comportement unilatéral de la Turquie en Syrie, membre de l’Alliance atlantique.

Ce sommet est-il la preuve que l’OTAN face aux « opérations militaires spéciales » menées par Vladimir Poutine en Ukraine, aurait retrouvé ses esprits ? On peut le penser.

L’OTAN y a présenté par la voix de son secrétaire général Jens Stoltenberg,  son nouveau concept stratégique ou Initiative OTAN 2030 https://www.nato.int/nato2030/fr/ renforçant sa posture de dissuasion et de défense. Elle y a intensifié son soutien à l’Ukraine et invité la Finlande et la Suède à entrer dans l’Alliance.

 Le concept stratégique décrit les tâches essentielles de l’OTAN : dissuasion et défense, prévention et gestion des crises, sécurité coopérative. Il veillera à ce que l’OTAN continue de développer des outils appropriés et des réponses collectives aux menaces transnationales telles que les cyberattaques et les incidences du changement climatique sur la sécurité.

Il reconnaît le besoin d’une approche de la sécurité humaine dans le travail de l’OTAN, par exemple la protection des civils pendant les conflits, ainsi que la prévention et la réponse aux violences sexuelles liées aux conflits.

La notion de défense y est étendue. L’OTAN a activé ses plans de défense et plus de 40 000 soldats sont maintenant sous son commandement direct. Les Alliés ont également doublé les groupements tactiques de l’OTAN sur le flanc est, assurant ainsi une défense solide de la mer Baltique à la mer Noire. La notion de défense s’étend dans les domaines cybernétique et spatial .

Au plan des ressources, l’année 2022 devrait être la huitième année consécutive d’augmentation des dépenses de défense des Alliés autres que les États-Unis, et nombreux d’entre eux dépensent désormais plus que le seuil de 2 % du produit intérieur brut (PIB) fixé par l’OTAN, qui est de plus en plus considéré comme un plancher et non comme un plafond. Ils auront ainsi dépensé 350 milliards de dollars supplémentaires pour la défense en termes réels depuis 2014.

Nous commenterons ultérieurement ces diverses informations

Pour plus de détails

Lire le très long Communiqué de presse correspondant à la séance préparatoire du 14 juin 2021 tenue à Bruxelles https://www.nato.int/cps/en/natohq/news_185000.htm?selectedLocale=fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :