16/05/2022. Une confédération euro-russe

Pourquoi les Etats européens ne s’entendraient-ils pas avec la Russie  ?

L’objectif serait de mettre en place entre l’Union europénne et la Fédération de Russie  (Rossiïskaïa Federatsiïa) une entente qui pourrait provisoirement être nommée Confédération eurorusse. Une confédération est une union d’États indépendants qui, par un ou plusieurs traités, délèguent l’exercice de certaines compétences à des organes communs destinés à coordonner leur politique dans un certain nombre de domaines, sans constituer cependantnt un nouvel État superposé aux États membres. 

L’objectif serait moins ambitieux que celui consistant à proposer à Moscou d’entrer dans l’Union européenne. L’Union européenne est une union politico-économique sui generis de vingt-sept États européens qui délèguent ou transmettent par traité l’exercice de certaines compétences à des organes communautaires. Rappelons que la Finlande, après la chute de l’Union soviétique, a adhèré à l’Union européenne en 1995.

Aujourd’hui l’état des relations entre l’Europe et la Russie ne permet pas d’envisager une entrée de cette dernière dans l’Union, à supposer que Moscou puisse l’accepter.

Par contre l’Union européenne et la Fédération de Russie n’auraient que des avantages, plutôt que se faire une guerre téléguidée depuis Washington, à s’entendre dans un projet commun de confédération. Celle-ci pourrait se traduire par des coopérations dans des domaines où les partenaires disposent de compétences communes ou complémentaires. On citera en priorité le domaine de l’exploration pacifique de l’espace, l’espace proche dit suborbital ou l’espace planétaire et interplanétaire. La Russie en compétition tendue avec la Chine dans ces domaines n’aurait qu’à gagner d’une coopération avec l’Agence spatiale européenne.

D’autres domaines d’une actualité encore plus pressante justifieraient l’intervention de cette confédération euro-russe . Il s’agirait en priorité de la lutte contre le réchauffement climatique et la destruction d’un nombre croissant d’espèces vivantes, y compris dans le domaine maritime où la Russie et plus particulièrement la France disposent de vastes espaces océaniques.

Dans le domaine militaire, la lutte contre le terrorisme islamique justifierait aussi d’urgence une action commune associant les Etats européens et la Russie. Celle-ci serait aveugle si elle refusait de voir que l’internationale dite Etat islamique cherche aujourd’hui à mobiliser massivement les populations musulmanes contre les institutions nationales, tant en Europe qu’en Russie.

Ceci étant, il faut être réaliste. Ce projet de confédération euro-russe suscitera l’hostilité des Etats-Unis. Le complexe militaro-industriel au pouvoir à Washington fera tout ce qu’il pourra pour que s’aggrave l’état de guerre entre la Russie et l’Occident. Ce sont des bénéfices de centaines de milliards de dollars qu’il en retire. Pourquoi y renoncerait-il?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :