23/03/2022 L’impact de la guerre en Ukraine sur les économies en développement

La conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement UNCTAD vient de publier un premier rapport analysant les conséquences de la guerre en Ukraine sur le commerce, les finances et les investissements technologiques des économies du tiers-monde. Les résultats sont catastrophiques, alors que le monde se remet à peine de la pandémie. Des famines et les troubles sociaux en résultant sont à prévoir.

On notera que la responsabilité de la guerre en Ukraine n’est que très rarement imputée à l’offensive russe du 24 février. Pour les experts de très nombreux pays, cette offensive n’était que la conséquence de la volonté des Etats-Unis de faire de l’Ukraine un membre docile de l’Otan, à partir de laquelle des attaques pourraient très facilement être lancées contre Moscou et la Russie occidentale.

La Chine, pour sa part, ne perd pas de temps à la recherche de responsabilités. Comme l’explique un excellent article (à lire en entier) du journal quasi-officiel Global Times, son problème actuel est d’éviter la stagnation de son développement et l’interruption de sa modernisation. https://www.globaltimes.cn/page/202203/1255162.shtml, l

Référence

UNCTAD UNITED NATIONS CONFERENCE ON TRADE AND DEVELOPMENT has prepared a rapid assessment of the impact of war in Ukraine on trade and development, and interrelated issues in the areas of finance, technology, investment and sustainable development. The results confirm a rapidly worsening outlook for the world economy, underpinned by rising food, fuel and fertilizer prices, heightened financial volatility, sustainable development divestment, complex global supply chain reconfigurations and mounting trade costs. This rapidly evolving situation is alarming for developing countries, and especially for African and least developed countries, some of which are particularly exposed to the war in Ukraine and its effect on trade costs, commodity prices and financial markets. The risk of civil unrest, food shortages and inflation-induced recessions cannot be discounted, particularly given the fragile state of the global economy and the developing world as a result of the COVID-19 (coronavirus disease) pandemic.
https://unctad.org/system/files/official-document/osginf2022d1_en.pdf

,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :