22/03/2022. Un nouveau rapport du GIEC

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publie aujourd’hui un nouveau rapport intitulé Changements climatiques 2021 : les éléments scientifiques. Le rapport fournit les connaissances les plus avancées et les plus récentes sur la science du climat et vient confirmer l’influence indiscutable de l’Homme sur le climat, la nécessité de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et l’importance d’agir maintenant pour tenter d’inverser la tendance.

Le rapport propose des scénarios sur l’avenir et affirme un lien évident entre le changement climatique et la fréquence et intensité des phénomènes extrêmes. En témoignent les événements meurtriers observés actuellement dans différentes parties du globe (incendies dévastateurs, vagues de chaleur, inondations etc.) alors que le réchauffement climatique actuel n’est “que” de 1,1°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Le scénario tendanciel d’un réchauffement autour de 5°C, voire davantage, d’ici la fin du siècle, aura donc des effets dévastateurs dès 2025.

On reproche au GIEC de ne pas mettre assez en évidence les liens entre le réchauffement et l’explosion démographique qui se poursuit en Afrique (six enfants par femme environ) et plus généralement la course au progrès qui est le plus souvent une course au suicide. Mais que proposer qui soit acceptable ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :