19/03/2022 L’union sacrée contre Poutine va-t-elle tuer toute forme d’opposition en Occident ?

Il paraît indéniable que Vladimir Poutine ne cherche pas seulement à éliminer toute opposition en Ukraine. Il a entrepris de rétablir en Russie même une véritable dictature non seulement économique mais aussi politique et culturelle.

Les voix de tous ceux qui dans les dernières années avaient cru possible de constituer l’amorce d’une opposition au régime sont désormais obligées de se taire, sauf à faire l’objet de poursuites non seulement politiques, mais de plus en plus policières et judiciaires. L’exemple le plus récent est celui de la jeune activiste russe Marina Ovsiannikova qui avait brandit un panneau Non à la guerre lors d’une émission de télévision et qui est désormais accusée de trahison.

Mais s’opposer à Poutine ne doit pas signifier en Occident, Union européenne ou Etats-Unis, renoncer à toute critique de ce que l’on appelle l’ordre occidental . Celui-ci est caractérisé par la domination de classes sociales minoritaires qui se sont approprié depuis des années toutes les responsabilités politiques économiques ou scientifiques. De même les grands médias financés par ces classes décrivent le monde en termes les plus favorables aux intérêts de celles-ci.

Dénoncer Poutine et sa dictature ne doit pas servir d’excuse pour renoncer à tenter de promouvoir des changements en profondeur dans l’ordre dominant. En France, sur ces sujets, les premiers débats précédant les élections présidentielles d’avril 2022 en France ne sont guère éclairants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :