12/03/2022. Coloniser Mars avant de coloniser la Lune

Il faut plusieurs jours, avec les engins spatiaux actuel, pour relier la planète Mars à la Terre. Il ne leur faut que quelques minutes pour faire la traversée Terre-Lune. Malgré cette différence, les projets qui permettraient à des humains de s’installer durablement sur Mars ont la préférence dans les études actuelles. Cela tient au fait que Mars, il y a trois milliards d’années, disposait de conditions proches de celles existant sur la Terre, avec notamment la présence d’eau en grandes quantités et d’un climat tempéré au moins aux pôles. Il n’est pas exclu qu’il y reste de l’eau accessible, ainsi que différentes ressources alluvionnaires exploitables.

Parmi les projets d’installation durable sur Mars, le plus sérieux est celui étudié actuellement par la Nasa, le Seti (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) et plusieurs universités américaines, ainsi qu’avec la société Space X . SpaceX, officiellement Space Exploration Technologies Corporation, est une entreprise américaine spécialisée dans le domaine de l’astronautique et du vol spatial. Elle a été fondée par l’industriel visionnaire américain Elon Musk et gère actuellement le vaisseau spatial Starship qui a déjà accompli des liaisons en orbite terrestre. (voir https://www.spacex.com/).

Ce projet prévoit que, des avant 2030, des Starships pourraient être utilisés comme précurseurs d’une future station martienne permanente, dite Mars Alpha Base. Cette date est certainement trop optimiste, d’autant plus que le projet doit prévoir le transfert sur Mars des centaines ou milliers de tonnes de carburant nécessaires à des missions prolongés. Néanmoins, elle peut être retenue à titre indicatif. Le déroulement de la mission consistera d’abord à étudier les sites martiens les plus favorables à l’atterrissage et au retour des premières navettes inhabitées. Les starships sont conçus pour revenir sur Terre avec leurs propres moyens.

Pour la suite le projet indique que la future station martienne habitée pourrait prévoir l’accommodation d’un équipage permanent d’une dizaine de personnes. En attendant la mise en place d’une telle station, les équipages devraient vivre à l’intérieur des Startships. Ceux-ci sont conçus pour permettre le retour sur Terre. Il serait en effet inacceptable de prévoir des missions sans retour. Par ailleurs, avant l’arrivée des premiers colons permanents, il faudra mettre en place des unités robotisées permettant l’extraction ou la fabrication des éléments nécessaires à la vie.

Les sceptiques feront valoir que les Terriens n’auront pas les ressources budgétaires permettant tous ces investissements. Mais ils pourraient les avoir en économisant sur les budgets militaire. Le Pentagone, a lui seul, consomme environ 650 milliards de dollars annuels. A ce prix, ce ne serait pas seulement une base martienne qui pourrait être envisagée, mais une véritable ville.

Note

Extraire de l’Oxygène sur la Lune
https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/exploration-lunaire-tout-savoir-extracteur-oxygene-va-poser-lune-97234/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :