02/03/2022. Offensive russe et inflation

Même si l’offensive russe contre l’Ukraine ne s’étend pas à d’autres pays européens, elle aura nécessairement un effet destructeur sur les économies européennes.

On peut raisonnablement penser que cette offensive ne prendra pas une forme nucléaire, même sous la forme minimum que serait l’utilisation d’armes nucléaires tactiques dite aussi de faibles intensité. Les unités au contact sont suffisamment rapprochées pour que l’armée russe puisse espérer avoir la possibilité d’échapper aux retombées de ses propres frappes, même si celles-ci se faisaient par le biais de tirs de missiles à longue portée.

Par contre, si l’offensive russe se poursuivait et s’intensifiait, elle pourrait prendre la forme de contre-sanctions qui auraient sur les économies européennes des effets inflationnistes que celles-ci supporteraient mal. La Russie, actuellement, fournit à l’Europe du pétrole, du gaz et des céréales qui sont indispensables à des pays tels que l’Allemagne. Une contre-sanction consistant à couper le robinet du gaz russe, par exemple, mettrait momentanément en difficulté l’économie de l’Allemagne qui avait refusé de se doter comme la France de centrales nucléaires.

Depuis plusieurs années, les pays européens ont mis en place des outils leur permettant de lutter contre la déflation. Une des causes de celle-ci est l’excédent de l’offre sur la demande, qui se traduit notamment par une baisse de l’emploi et une augmentation du chômage. Il convient donc de faire appel à des procédures de relance. La plus notable de celle-ci, au niveau de l’Etat, est le déficit budgétaire à petite dose. Celui-ci n’entraîne pas de réactions négative des citoyens.

Au contraire, si une inflation se mettait en place, elle nécessiterait des mesures destinées à redresser les comptes budgétaires. Il s’agirait notamment de diminuer les investissements publics et surtout augmenter les impôts sur la consommation. Les citoyens verraient ceci avec hostilité. Ce qui fragiliserait les gouvernements et limiterait leurs aptitudes à lutter contre une offensive russe qui se prolongerait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :