25/07/2022 Médiocres performances du complexe militaro-industriel (MIC) américain

Ce terme de MIC désigne l’ensemble constitué par l’industrie de l’armement, les forces armées et les décideurs publics d’un gouvernement, ainsi que le jeu de relations complexes entre ces trois pôles destiné à influencer les décisions publiques en matière de défense. Aux Etats-Unis le CMI a toujours été très actif politiquement. C’est ainsi qu’aujourd’hui on lui reproche d’avoir obtenu en 2022 un budget fédéral de défense de $213 milliards alors que le montant des dépenses publiques fédérales civiles pour la même année est approximativement de $480 milliards.

En contrepartie de cela, les militaires américains se plaignent de dysfonctionnements majeurs. C’est ainsi que le fusil d’assaut américain COLT M-16 est top sophistiqué. Il s’enraye des qu’il est utilisé sur un terrain sableux.

De son côté, le char Abrams M-1 coûtant 1 million l’unité et conçu pour se battre en Europe dispose d’une turbine à gaz comme moteur dont les pales de turbine n’avaient pas supporté le sable en Irak. Mais au lieu de pouvoir changer ces pales, c’est tout le moteur qu’il faut démonter, gruter et envoyer en maintenance à l’arrière..

Par ailleurs l’hélicoptère Commanche destiné à remplacer l’Apache, dans le cadre d’un programme de 10 milliards d’aujourd’hui, n’a jamais volé du fait de ses erreurs de conception.

De même le Littoral Combat Ship s’est révélé bien inférieur à ses prédécesseurs du Débarquement de 1944.

A ces succès il faut ajouter le célèbre avion de combat F35  dont le coût a dépassé les 1.000 Milliards. La petite centaine d’exemplaires vendus aux bons alliés des Etats-Unis, après 10 ans de refus de leur part, a fini par voler, mais par beau temps seulement et pas dans des conditions de combat.

Aujourd’hui en Ukraine le président Volodimir Zelinsky réclame à hauts cris du matériel américain, notamment le M142 High Mobility Artillery Rocket System (HIMARS). Celui-ci est un lance-roquettes multiples de l’Armée de terre des États-Unis. Il est monté sur un camion Army Medium Tactical Vehicle (MTV) dérivé d’un véhicule du constructeur autrichien Steyr . Il semblerait cependant aujourd’hui que l’armée russe en détienne deux exemplaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :