05/03/2022 Poutine organisera-t-il une crise énergétique majeure en Europe ?

Les économies européennes sont de plus en plus consommatrices d’énergie, principalement sous forme d’électricité. Cette énergie provient d’abord de la consommation de pétrole et de gaz dans des centrales classiques. Mais elle provient aussi des centrales nucléaires sur le modèle des centrales françaises. On ne mentionnera pas les sources d’énergie renouvelables dont la production est encore marginale.

Concernant le pétrole et le gaz russes, qui par exemple satisfont aujourd’hui environ 40% des besoins de l’Allemagne, Poutine n’a pas encore décidé, à titre de contre-sanctions, de fermer les robinets. Mais il est prévisible qu’il le fera dans les jours qui viennent, soit délibérément soit en conséquence de son offensive actuelle en Ukraine, qui détruiront les installations par lesquelles transite le gaz russe exporté vers l’Europe.

Concernant les centrales nucléaires, il pourra très facilement bombarder les générateurs ukrainiens, comme l’a montré l’accident récent survenu dans la centrale de Zaporijia. Même si le cœur des réacteurs, bien protégé, ne devrait pas devenir de nouveaux Tchernobyl, les centrales cesseraient de produire.

Comme l’Europe n’est pas à jour officiellement en guerre avec la Russie, elle ne devrait pas s’inquiéter. Mais ce ne serait plus le cas si elle entreprenait des actions jugées hostiles par Moscou.

Gaz russe. Nord Stream 2
Voir https://www.mediapart.fr/journal/international/280122/nord-stream-2-le-gazoduc-qui-ebranle-la-diplomatie-allemande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :