Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

13/07/2021 Le F-35, une catastrophe sauf pour l'industrie militaire américaine

Depuis plus de 15 ans, le Pentagone cherche à imposer à ses alliés l'acquisition d'un chasseur présenté comme de la dernière génération, Ii aurait entre autres caractéristiques très vantées d'être furtif. En fait il n'a jamais fait ses preuves. Très critiqués aux Etats-Unis les chasseurs français Mirage n'ont jamais montré de telles incapacités.

Des essais récents ont montré qu'en raison de défaillances logicielles, le F-35 est souvent incapable d'utiliser des missiles air-air, des bombes aériennes et des canons dont il est armé. De plus, en juin 2021 au-dessus de la mer Baltique un F-35A italien « invisible » a été facilement détecté par le chasseur russe Su-30SM de quatrième génération volant depuis la base aérienne d'Emari en Estonie.

Comme l'on est jamais bien servi que par soi-même, en 2022, le Pentagone prévoit de dépenser 1,4 milliard de dollars pour l'achat de chasseurs F-15EX améliorés auprès de Boeing Corporation. Le F-35 n'est pas sur cette liste. Au contraire, le Pentagone prévoit de sérieuses difficultés financières d'ici 2036 en raison des coûts de maintenance élevés du F-35. Le dilemme est simple : soit réduire considérablement le nombre d'avions achetés, soit sacrifier l'entraînement au combat des pilotes et réduire considérablement le nombre de sorties. 

De plus, la durée de vie des avions de combat F-35 de cinquième génération est presque quatre fois inférieure aux prévisions. Ainsi, au lieu des 8 000 heures de vol prévues, il ne pourrait voler que 2.-+100 heures », a rapporté Bloomberg en janvier 2019, citant un rapport du Pentagone sur les tests des chasseurs F-35B à décollage court et à atterrissage vertical achetés pour les États-Unis. Cela signifie que d'ici 2026, certains des Lightning qui sont entrés en service auront déjà atteint la fin de leur durée de vie. 

Fin 2020, la liste des déficiences du F-35, qui n'ont pas été résolues depuis près d'une décennie et demie comprenait jusqu'à 872 éléments. Parmi ceux-ci, 10 appartiennent à la première catégorie, c'est-à-dire "peuvent causer la mort, des blessures mortelles ou des maladies professionnelles graves aux pilotes. Ajoutons qu'une seule heure de vol d'un F-35 coûte environ 50 000 dollars.

Que dire,du Danemark, qui a commandé 27 F-35 ou de la Pologne, qui envisage d'en acquérir 32. Et de l'Italie, qui a commandé 90 F-35A et F-35B, et n'a encore reçu que 13 appareils, bien qu'elle ait déjà versé à Lockheed Martin jusqu'à 600 millions de dollars.

13/07/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire