Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

01/07/2021 Avions de Patrouilles maritimes. L'Allemagne choisit le Poseidon américain

On aurait pu penser que dans le domaine des industries militaires, la France et l'Allemagne, toutes deux bien dotées, coopéreraient face aux Etats-Unis. Ce n'est pas le cas.

Alors que la France et l'Allemagne étudiaient un programme industriel pour réaliser ensemble dès 2035 le MAWS  Maritime Airborne Warfare System , un avion de patrouille maritime, le Bundestag vient de donner son accord à un budget de 1,43 milliard d'euros permettant à la marine allemande d'acheter cinq P-8A à Boeing en remplacement dès 2035 des ATL2 Atlantique 2 français et des Lockheed P-3C Orion en service dans la marine allemande.

Rappelons que plusieurs options techniques étaient étudiées pour remplacer les ATL2 et P3. France et Allemagne pouvaient vait choisir un appareil à réaction à long rayon d'action comme le P-8 Poseidon américain. Airbus avait d'ailleurs proposé une version adaptée de son A320neo pour ce type de missions. Une autre option était de développer un nouvel appareil à turbopropulseurs optimisé pour la basse altitude tel que le sont l'ATL2 et le P-3. Une troisième option consistait à choisir un appareil de plus petite taille comme le C295 d'Airbus.

La décision allemande porte un coup fatal au MAWS. Mais elle a une conséquence bien plus importante. Elle retire tout sens à l'intention récemment affichée par Emmanuel Macron et Angela Merkel de construire un axe franco-allemand destiné à rassembler autour de lui les Etats de l'Union européenne afin de créer une entité géopolitique susceptible de constituer un pont entre Moscou et Washington.

Il est clair que les grands industriels allemand considèrent leurs homologues français comme des rivaux insupportables. Très pénétrés déjà par les intérêts américains, ils ne veulent en aucun compromettre leurs relations avec l'industrie américaine. Ceci notamment au moment où le nouveau Président américain Joe Biden vient d'annoncer son intention de relancer cette industrie, notamment dans le domaine militaire.

01/07/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire