Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

512, 6 millions de Gilets Jaunes ?

Le 15 décembre, le nombre de Gilets Jaunes manifestant dans les espaces publics avait décru sensiblement. Mais leurs revendications demeurent à peu près les mêmes, ou se sont un peu radicalisées. Face à celles-ci le pouvoir en France continue à opposer un refus lui-même radical, hormis quelques concessions de détail faites par Emmanuel Macron.

Ceci n'est pas étonnant si l'on considère que ce « pouvoir » est celui des 1% (à 5%) de super-riches et super-puissants qui gouvernent la France, comme d'ailleurs l'Europe entière, sans mentionner les Etats-Unis. Il est possible de discuter ce chiffre, mais la réalité qu'il désigne, une considérable inégalité entre citoyens dans les « démocraties » occidentales, est indiscutable. Le terme de 1% est d'ailleurs dorénavant employé par tous les analystes politiques se voulant un tant soit peu scientifiques.

Or les manifestations des Gilets Jaunes, au fil des semaines, ont dépassé le stade initial d'une protestation contre la hausse du prix de l'essence. Même si tous les manifestants ne sont pas au même niveau d'exigence, la grande majorité d'entre eux expriment la volonté de catégories sociales jusqu'ici dominées de refuser cette domination et d'accéder elles-aussi au pouvoir. Il s'agit du pouvoir politique et administratif , se traduisant par l'élaboration des lois et le contrôle de leur application. Mais il s'agit surtout du pouvoir économique, autrement dit : Qui produit ? Que produit-on ? Comment cette production est-elle répartie, entre les âges, les couches sociales et les territoires.

Il ne s'agit plus alors de refuser le sous-emploi et le chômage, mais d'exiger un accès à la domination quasi- absolue exercée par le 1%. Même si ceux-ci en conservaient l'essentiel, ils devraient alors le partager. Or l'idée même de partage n'est pas acceptable par ceux qui ont entre leurs mains les leviers du pouvoir. Un pouvoir quasi-absolu ne se partage pas, sauf à se diluer progressivement.

Autrement dit, les revendications les plus récentes des Gilets Jaunes, telles que la mise en place de référendums d'initiative citoyenne (RIC) n'aboutiront à rien, pas plus que la mise en place de structures représentatives au plan régional ou local qui ne soient pas seulement des organes d'exécution. Depuis quelques jours, les médias sont occupés par des professeurs de science politique ou administrative expliquant doctement que rien de tout cela n'est viable.

Il est donc plus que probable de voir les manifestations s'atténuer progressivement puis disparaître. Elles reparaîtront inévitablement, mais dans l'immédiat le 1% pourra continuer à jouir de ses privilèges, ou préparer dans certains cas son repli vers d'autres régions du globe plus accueillantes, lui permettant de continuer tranquillement à dominer le pays.

Sans envisager dans le cadre de cet article la possibilité d'une véritable révolution sociale et politique, il convient de prévoir que les gilets jaunes proprement dits n'iront pas retrouver le coffre des voitures d'où ils étaient sortis. En bonne logique au contraire, les fabricants de gilets devraient en fabriquer de nombreux autres, afin de pouvoir en équiper les millions de nouveaux manifestants qui ne manqueront pas d'apparaître.

De plus, comme le port de gilet jaune semble de plus en plus séduire les protestataires dans d'autres pays européens, sans mentionner les États-Unis, les fabricants et distributeurs de gilets devraient prévoir de le faire à plus grande échelle encore.

Comme la domination des 1% s'exerce sur la population de l'Union européenne toute entière, et comme cette domination sera de plus en plus insupportable de la part de citoyens ayant dépassé l'âge de l'obéissance passive, il n'est pas exclu d'envisager à l'échelle de l'Union toute entière des manifestations rassemblant 512,6 millions de gilets jaunes, enfants en bas âge compris. 1) Ce chiffre, rappelons-le, est celui de la population de l'Union européenne, en 2017, selon les derniers recensements.

1) Il inclura un certain nombre de représentants des forces de sécurité lassés des agressions de « casseurs » suscités par les pouvoirs pour déconsidérer les Gilets Jaunes.

 

 

 

 

18/12/2018


A LIRE AUSSI
Les articles sur les mêmes thèmes
Europe Solidaire