Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La marche à la guerre au nom de Dieu

Dans cet article, l'auteur Alastair Crooke explique qu'il craint une prochaine offensive militaire américaine contre la Russie car Donald Trump et son principal conseiller John Bolton sont des chrétiens évangéliques convaincus et que pour eux la guerre serait un don de Dieu.

Ils seraient persuadés que si cette offensive dégénérait en guerre nucléaire dévastatrice, les chrétiens évangélistes, dont eux-même en premier lieu,  rejoindraient très vite Dieu, à la suite d'un mécanisme nommé par l'Eglise évangélique le « ravissement en Dieu».

Si Alastair Crooke ne se trompait pas, il y aurait tout lieu de craindre une destruction de l'humanité à la suite d'une guerre mondiale déclenchée par les Etats-Unis contre la Russie . Peu importerait qu'elle fasse plusieurs milliards de victime. Dieu s'en réjouirait.

Le risque de guerre est renforcé par le fait que les centaines de milliards de dollars du budget militaire annuel servent en grande partie les intérêts du complexe militaro-industriel américain. On dira que ces derniers n'ont probablement aucune envie de rejoindre Dieu prématurément. Mais pour quelques milliards de dollars facilement gagnés, les industriels de l'armement américain sont prèts à prendre tous les risques. 

Pour en savoir plus, on lira un article d'Alastair Crooke du 22 avril 2019 intitulé When non rationel trumps rational and fuels our march towards war. https://www.strategic-culture.org/news/2019/04/22/when-non-rational-trumps-rational-fuels-our-march-towards-war/ . Alastair Crooke y cite un nombre considérable de sources confirmant à un titre ou à un autre le bien-fondé de ses propos.

Le site les Crises en a donné une traduction en français que l'on consultera https://www.les-crises.fr/quand-lirrationnel-trumpe-le-rationnel-et-entretient-notre-marche-vers-la-guerre-par-alastair-crooke/ .

Rappelons que l'auteur, Alastair Crooke que nous citons souvent ici, est un diplomate britannique retraité, fondateur et directeur du Conflicts Forum basé à Beyrouth, un groupe de consultants internationaux au service des journalistes de tous pays s'intéressant à la géostratégie. A ce titre, on peut le penser relativement objectif.


 

18/07/2019


A LIRE AUSSI
Les articles sur les mêmes thèmes
Europe Solidaire