Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

La Chine sur la Lune

Depuis que l'atterrisseur (alunisseur) chinois Chang'e-4 s'est posé sur la face cachée de la Lune le 15 janvier, il est apparu, selon les informations qu'il avait envoyées vers la Terre, que des semences terrestres qu'il avait embarqué ont pu germer malgré les conditions extraordinaires de température et de pression auxquelles elles ont été soumises.

Ce point précis, très encourageant pour la future présence d'humains sur la Lune, n'a guère été commenté par la communauté scientifique occidentale. Par contre de nombreux commentaires provenant de l'Ouest ont accompagné la mission et sa réussite.

Le thème principal de ces commentaires consistait à se demander si la Chine n'allait pas devenir une superpuissance scientifique, après être devenue une superpuissance économique. Ce mouvement est présenté comme voulu et dirigé par le gouvernement chinois, de même que le serait un effort d'armement. Il s'agit d'une erreur.

Autant que l'on puisse savoir, l'objectif consistant à faire de la Chine une superpuissance scientifique, même s'il est encouragé par les instances dirigeantes, résulte d'une volonté profonde des quelques 400 millions de Chinois s'étant récemment par leur travail arraché du sous-développement. Ils comptent depuis longtemps pour cela sur la recherche scientifique. L'on admire non sans raisons la qualité de la science américaine, mais l'on oublie que souvent une majorité des étudiants et étudiants chercheurs y sont d'origine chinoise. Désormais ils vont retourner en Chine.

D'ores et déjà les résultats sont là. Les nombreuses entreprises chinoise de haute technologie multiplient les innovations et les mettent désormais sur le marché, sous forme de produits et services améliorant le niveau de vie de la population. On citera le paiement par mobiles, la gestion en commun des véhicules, les plate-formes d'éducation partagée...A un niveau de complexité supérieure, les technologies d'intelligence artificielle telles que la reconnaissance des visages permettent  de faciliter la vie urbaine et le commerce, sans compter leur apport décisif dans la lutte contre la criminalité.

Il faut souligner aussi un point essentiel. Toutes ces innovations ne visent pas à supprimer des emplois pour augmenter les profits, mais à intégrer de plus en plus de personnes dans la marche au développement.

Elles visent également à encourager les programmes spatiaux chinois. En quelques années, la station spatiale chinoise Tiangong et le vaisseau spatial Shenzhou ont atteint des performances dont l'acquisition avait nécessité des décennies aux programmes spatiaux américains –  sans se borner à copier simplement ces derniers.

Ceci se révélera payant en ce qui concernera l'exploration spatiale. Récemment, il a été appris que la Nasa se préparait à coopérer avec la China National Space Administration pour un programme d'installation permanente sur la Lune. Ce sera toute l'humanité et non la seule Chine qui en bénéficiera.

22/01/2019


A LIRE AUSSI
Les articles sur les mêmes thèmes
Europe Solidaire