Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Ce soir 12 novembre, le succès presque parfait (restera à vérifier l'ancrage des pieds) de la mission Rosetta-Philae sur la comète Churyumov-Gerasimenko n'a pas besoin de nos commentaires. Nous voudrions par contre souligner la pertinence d'une thèse que bien peu d'Européens soutiennent, et qui a toujours été la nôtre. L'Europe ne se renforcera, y compris dans le domaine de la souveraineté et de l'indépendance géostratégique, que par des coopérations ambitieuses dans les divers domaines de la science et de la technologie. (...)
Le français Total développe avec la Russie l'exploitation du champ gazier géant du Yamal, en Sibérie arctique. L'enjeu est à la fois énergétique, technologique et géopolitique (...)

Nous avons signalé récemment comment des chercheurs avaient réussi à observer les échanges électriques entre les neurones des couches non superficielles du cortex en insérant des micro-électrodes dans le cerveau de patients dont le crâne avait été ouvert à l'occasion d'une opération. (...)

La biologie synthétique est souvent présentée par ses promoteurs comme susceptible de résoudre un certain nombre des problèmes de l'humanité: nouvelles ressources alimentaires, lutte contre les maladies, production d'énergie à partir des déchets, etc. Mais elle suscite aussi beaucoup d'oppositions. (...)
Dernières réactions
"Ne pensez vous pas que cet accident, ayant coûté la vie au PDG de Total, ait été provoqué par ces mêmes intérêts américains que vous dénoncez?"
par : jean
Réaction à l'article : TOTAL au Yamal



La Russie prend la place des Etats-Unis sur le marché du pétrole au Moyen-Orient
17/02/2018
L'on savait que des promesses de contrats avaient été récemment échangées entre l'Arabie saoudite et la Russie à la suite de leur rapprochement diplomatique un peu inattendu. Ceci vient d'être confirmé.
Liban et Israël. Guerre du pétrole en vue ?
01/02/2018
En décembre 2017, le gouvernement libanais a approuvé un projet de décision visant à donner à un consortium pétrolier international le droit d'explorer deux zones maritimes où se trouvent de très importantes réserves de gaz naturel. Elles sont nommées Block 4 et Block 7.
Brèves. Le site photovoltaique Pirapora au Brésil
22/12/2017
Le Brésil ne s'était pas remarquer jusqu'à présent pour son ardeur à investir dans les énergies renouvelables, afin de lui permettre de tenir les engagements pris par le pays lors des accords de Paris : porter à 45 % la part renouvelable dans la production totale d'énergie d'ici 2030. C'est l'exploitation des gisements considérables de pétrole et de gaz naturel dont il dispose, notamment dans l'océan Atlantique, qui est sa priorité. Pour le reste, le gouvernement continue à livrer aux défricheurs les forêts amazoniennes, considérées comme le poumon vert de la planète.
Macron en Afrique ne parle pas des énergies renouvelables
28/11/2017
Emmanuel Macron à Ougadougou le 28/11/2017, au lieu de perdre du temps à expliquer que la Françafrique, c'était fini, aurait du centrer son intervention sur la nécessité pour les pays africains, du nord au sud, de s'unir pour procurer à l'Afrique les énergies renouvelables qui seront seules capables de la sortir du sous-développement et des conflits qu'elle entraine.
Le leader actuel du Parti travailliste, bien que vivement attaqué sur se droite par les « blairistes », ou soutiens de Tony Blair, n'a pas renoncé à transformer en profondeur le parti. Dans l'article référencé ci-dessous, il présente un programme complet visant à faire du Royaume Uni une référence mondiale pour ce qu'il nomme une nouvelle révolution industrielle verte. Pour lui, la Grande Bretagne dispose d'assez d'énergies naturelles, vent, soleil courants marins pour couvrir 100% de ses besoins d'énergie électrique. Les défenseurs du lobby du carbone contesteront ce chiffre, mais il s'appuie sur des études sérieuses en ce sens. (...)

Ce lanceur lourd a été mis en orbite avec succès le 6 février 2017, devant des millions de spectateurs ayant suivi l'évènement sur Internet, notamment par le site  http://www.spacex.com/webcast (...)

L'on considère généralement que le coeur de l'AI et de ses futurs conquêtes se trouve aux Etats-Unis, et plus particulièrement dans la Silicon Valley. Ce n'est pas faux. Nous dirions pour notre part comme nous l'avons relaté plusieurs fois, que ce coeur se trouve dans la nébuleuse complexe qui s'est formée autour de Google. (...)

Europe Solidaire