Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Le nouveau gouvernement français désigné par Emmanuel Macron comporte certes des personnalités intéressantes. Cependant la ligne politique de ce gouvernement et sa marge de manoeuvre dépendront du résultat des élections législatives du 18 juin (...)
Des médias russes ont diffusé les dernières paroles qu'un jeune officier des Forces spéciales russes mort en Syrie en mars aurait prononcé avant de diriger un bombardement aérien sur sa position, alors qu'il était entouré par les djihadistes. En réalisant qu'il lui restait peu de munitions et qu'il se trouvait encerclé par les terroristes, Alexandre Prokhorenko, 25 ans, a choisi de mourir plutôt que de tomber aux mains de Daesh. (...)

Nous recevons du général Delawarde une étude très éclairante concernant les motivations et les conséquences des frappes américaines en Syrie. Nous constatons avec un grand intérêt qu'elle conforte nos propres analyses, exposées dans plusieurs articles précédents . (...)

Ce livre est présenté comme un travail d'anticipation. Mais il s'agit d'une anticipation pouvant devenir une réalité. Il montre comment la tolérance des pouvoirs publics à l'égard des prêcheurs d'un islam de combat qui se répandent de plus en plus parmi les 8 millions de musulmans vivant en France, pourrait en quelque jours détruire la société française et sa civilisation. (...)

Le dernier livre de Jean-Paul Baquiast Le paradoxe du Sapiens. Etres technologiques et catastrophes annoncées Préface de Jean-Jacques Kupiec éditeur Jean-Paul Bayol, mars 2010 Ce livre est désormais téléchargeable gratuitement http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2011/123/paradoxe-du-sapiens.pdf (...)
Dernières réactions
"Je pense que Thierry Meyssan se montre ici, comme dans d'autres articles, trop favorable à Trump. C'est certes le moins pire, mais..."
par : jpb
Réaction à l'article : Donald d'Arabie: dégoûtant spectacle



Trump à Riyad: la guerre à l'Iran
21/05/2017
Personne ne s'est étonné, sinon indigné, de voir Trump réserver sa première rencontre à l'étranger au pire des régimes finançant partout le terrorisme et la guerre, l'Arabie saoudite. Normalement, un président américain va d'abord soit au Canada, soit au Mexique. S'il franchit l'Atlantique, il se rend en Europe, par exemple à Bruxelles ou Berlin.
Nouvelle frappe américaine contre des alliés de la Syrie
19/05/2017
De récentes informations, relayées notamment par l'Afaq TV irakienne, indiquent qu'une nouvelle frappe aérienne américaine a été conduite le 18/05 contre la milice chiite Sayyed Al-Shuhada Regiment, alliée du gouvernement de Bashar al Assad. Celles-ci ont eu lieu dans le Gouvernerat Deir ez-Zor près de la frontière Syrie-Irak en un lieu dit Albukamal Border-Crossing.
Donald Trump menacé à nouveau de destitution
16/05/2017
Donald Trump vient d'être accusé par la communauté du renseignement d'avoir fourni lors d'une rencontre à la Maison Blanche des informations sensibles au ministre russe Serguei Lavrov. Le Washington Post a relayé cette accusation dans un article qui fait désormais grand bruit. Beaucoup y voient l'annonce d'une prochaine procédure de destitution du président par ceux qui reprochent à Trump de ne pas avoir encore complètement rompu tout lien avec Moscou.
Le Congrès américain traite-t-il la Russie en ennemie déclarée?
09/05/2017
Le 29 avril 2017, la Chambre des Représentants américaine a voté une nouvelle loi (act) intitulée H.R. 1644: Korean Interdiction and Modernization of Sanctions Act. Malgré son titre, elle ne vise pas à organiser de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord (DPRK) en vue de prévenir ses recherches nucléaires, mais elle prétend imposer à la Russie, la Chine, l'Iran et la Syrie une série de mesures qui ne seraient concevables qu'en cas de guerre ouverte avec ces pays.
Dégoûtant. C'est ainsi que Justin Raimondo, combattant américain inlassable contre le système imposé par la Maison Blanche, le département de la Défense et Wall Street, qualifie la visite de Trump au roi Salman d'Arabie saoudite. (...)

La cyber-attaque qui a infecté cette dernière semaine 200.000 ordinateurs dans le monde entier serait due selon les experts en cyber-sécurité à un ransomware nommé Wannacrypt. Tout laisse craindre que cette attaque ne se renouvelle en s'amplifiant cette semaine. (...)

Nous avons plusieurs fois rappelé que la meilleure façon pour une puissance nucléaire d'éviter une première frappe elle-même nucléaire est de disposer d'une capacité de répartie en seconde frappe capable (retaliatory strike ) capable de répondre en toutes circonstances à l'agression initiale. (...)

Europe Solidaire