Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

16/04/2021 Ursula von der Leyen

Ursula von der Leyen est présidente de la Commission Européenne. Jusqu'ici elle ne s'était faire guère remarquer dans une fonction qui compte tenu des dangers multiples menaçant aujourd'hui l'Europe, exigerait une personnalité du niveau de Conrad Adenauer ou Jean Monnet. Un événement récent peut faire espérer qu'elle serait cette personnalité.

Le 7 avril, Invitée par le président ukrainien Volodymyr Zelinsky à participer au trentième anniversaire de l'indépendance de son pays, la présidente de la Commission a fait répondre par son chef de cabinet qu'elle ne s'y rendrait pas. Sous la courtoisie du langage diplomatique, elle semblait marquer ainsi son refus d'être instrumentalisée par l'Ukraine.

Celle-ci tire aujourd'hui son influence du fait qu'elle se présente comme seule capable de résister à la Russie, suspectée de vouloir dominer la mer Noire, voire une partie des pays de l'Europe de l'Est. Vladimir Poutine avait plusieurs fois indiqué précédemment qu'il avait bien d'autres soucis aujourd'hui que réactiver ce qui a été nommé la Crise de Crimée de février 2014 dans laquelle la Russie avait occupé la péninsule de Crimée et la ville de Sébastopol.

En fait l'Ukraine d'aujourd'hui est en grande partie manipulée par les Etats-Unis, la CIA et leurs dollars pour servir de plate-forme à des manifestations anti-russe permanentes. Volodomyr Zelinsky est une personnalité intrigante et sans notoriété internationale.  Il ne tire son autorité que de l'appui américain et de ceux des gouvernements de l'est-européen incapables de se donner des perspectives économiques sérieuses et pour qui l'hostilité à la Russie reste encore la raison d'être.

Ursula von der Leyen est la seule personnalité capable d'incarner une timide volonté européenne d'échapper à la volonté de puissance des Etats-Unis dans cette partie du monde. Il est probable qu'elle aussi se soumettra rapidement, d'autant plus qu'elle a eu cette fonction sous l'influence d'Angela Merkel qui reste très soumise à Washington. En attendant, elle mérite d'être encouragée.

On notera que le président du Conseil Européen, Charles Michel, totalement dévoué aux Etats-Unis, se rendra par contre en Ukraine.

Référence

Ursula von der Leyen

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ursula_von_der_Leyen

16/04/2021

Europe Solidaire