Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Humains: s'installer durablement sur la planète Cérès

Dans l'article référencé ci-dessous, le physicien de l'espace Pekka Janhunen, membre de l'Institut météorologique finlandais, propose l'installation permanente d'humains sur la planète Céres.

Compte tenu du fait que les ressources de la Terre deviendraient insuffisantes face la rapide croissance démographique des humains, les cosmologistes ont envisagé depuis quelques années l'installation à titre permanent de colonies sur la Lune. Pour le plus long terme est également étudiée des installations d'humains sur Mars ou ses satellites. Mais les difficultés à vaincre seraient immenses car ces planètes ne sont pas durablement habitables.

Le physicien de l'espace finlandais et son équipe se sont demandés s'il n'existait pas une petite planète proches de la Terre présentant des conditions plus favorables. Ils estiment que la planète Cérès offrirait les meilleurs perspectives possibles. Cérès est très peu connue. Il s'agit de ce que l'on nomme une planète naine. Avec un diamètre de 952 km de diamètre, il s'agit de la plus petite planète naine que l'on connaisse dans le système solaire, qui en compte six On lira à son sujet un article détaillé de la Nasa. Céres se trouve dans la ceinture d'astéroïdes située entre Mars et Jupiter.

En fait il ne s'agirait pas de s'installer sur Cérès mais sur ce que l'on nomme un mégasatellite habitable orbitant à peu de distance de Cérès et pouvant trouver les ressources nécessaires sur cette planète, notamment en eau dont celle-ci est riche. Selon un article scientifique que vient de publier le site Numérama, le mégasatellite serait en forme de disque, avec des habitats situés e part et d'autres. Il faudrait ajouter deux très grand miroirs inclinés à un angle de 45°, pour recueillir la lumière du Soleil. Les miroirs et leurs supports seraient  légers et la majeure partie de la masse de l'installation serait logée dans les habitats. Une protection contre les radiations pourrait être construire à partir de la roche de Cérès et d'eau.

Pour soulever les matériaux récupérés sur Cérès afin de les transformer en habitations , il serait possible d'utiliser un ascenseur spatial. L'ascenseur spatial est un type de transport spatia len orbite autour de la Terre ou d'une autre planète. Il suppose un câble maintenu tendu par la force centrifuge due à la rotation de la planète sur elle-même.

« Parce que Cérès a une faible gravité et tourne relativement vite, l'ascenseur spatial est réalisable », estime Pekka Janhunen. Selon le scientifique, il faudrait que la longueur du câble de l'ascenseur soit de 1 024 kilomètres. Pekka Janhunen ajoute que l'on pourrait même imaginer non pas un, mais deux ascenseurs, de part et d'autre de Cérès.

Inutile de préciser ici que tout ceci est actuellement infaisable et le sera probablement toujours, vu les milliers de millions de dollars qui seraient nécessaires. Les quelques ressources dont disposent les pays les plus riches s'investissent actuellement en dépenses militaires.

Référence

Interconnected and growable Ceres megasatellite world
Pekka Janhunena Finnish Meteorological Institute, Helsinki,

https://arxiv.org/pdf/2011.07487.pdf

Abstract

We analyse a megasatellite settlement built from Ceres materials in high Ceres orbit. Ceres is selected because it has nitrogen, which is necessary for an earthlike atmosphere. To have 1g artificial gravity, spinning habitats are attached to a disk-shaped megasatellite frame by passively safe magnetic bearings. The habitats are illuminated by concentrated sunlight produced by planar and parabolic mirrors. The motivation is to have a settlement with artificial gravity that allows growth beyond Earth's living area, while also providing easy intra-settlement travel for the inhabitants and reasonably low population density of 500 /km2 . To enable gardens and trees, a 1.5 m thick soil is used. The soil is upgradable to 4 m if more energy is expended in the manufacturing phase. The mass per person is 107 kg, most of which is lightly processed radiation shield and soil. The goal is a long-term sustainable world where all atoms circulate. Because intra-settlement travel can be propellantless, achieving this goal is possible at least in principle. Lifting the materials from Ceres is energetically cheap compared to processing them into habitats, if a space elevator is used. Because Ceres has low gravity and rotates relatively fast, the space elevator is feasible.

.

22/01/2021

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire