Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Le cancer pourrait être contagieux

La recherche médicale a jusqu'ici considéré que le cancer, le diabète ou même l'obésité excessive n'étaient pas des affections transmissibles entre humains comme le sont les affections bactériennes ou les maladies à virus telles que la grippe.

Il s'ensuit qu'aucune précaution n'était recommandée dans les contacts avec des malades atteints de cancer, fussent-ils en phase terminale. Selon un article référencé ci-dessous que vient de publier la Revue Science, cela ne pourrait pas être le cas. La confirmation de l'hypothèse constituerait une véritable révolution en matière de santé publique.

L'hypothèse vient d'être présentée par une équipe de recherche internationale conduite par Brett Finlay, professeur de microbiologie à l'université de Colombie-Britannique. Dans cet article, le professeur Finlay indique que les travaux de son équipe conduisent à estimer que de nombreuses maladies peuvent se transmettre par des micro-organismes habitant dans notre corps. Ces micro-organismes constituent le microbiome humain. On nomme ainsi un ensemble de bactéries, virus et champignons présents sur la peau et dans le système digestif qui sont indispensable à la santé, par exemple en favorisant la digestion ou en décomposant les toxines.

Les chercheurs ont constaté que le microbiome est naturellement transmissible. Ainsi, les microbiomes d'un couple partageant le même domicile se ressemblent davantage que celui de jumeaux qui vivent séparément. Or ils ont observé que le microbiome de personnes souffrant de diverses maladies a subi des modifications durables qui peuvent les rendre contagieux. Ils montrent ainsi que le microbiome altéré d'une personne malade transféré à un animal entraîne la maladie la celui-ci. Ils n'ont pas encore observé le même phénomène concernant les humains, mais ils vont essayer de le faire dans une phase ultérieure de la recherche, Si la réponse était positive, elle signifierait que nous transmettons à nos proches notre microbiome et les maladies qui lui sont associées.

Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies non transmissibles (MNT) sont les maladies cardiovasculaires (accidents vasculaires cardiaques ou cérébraux), les cancers, les maladies respiratoires chroniques (comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive ou l'asthme) et le diabète qui seraient déclenchées par une combinaison de prédisposition génétique, de style de vie et de facteurs environnementaux.

Il est évident que dans la plupart des cas, ces affections sont non-transmissibles, même entre des personnes ayant de fréquents contacts.. Sinon cela aurait été observé depuis longtemps. Si cependant, dans certains cas rares, elles pouvaient être transmises par des microbiomes, il en résulterait que la prévention de ces maladies, comme leur traitement médical, seraient profondément bouleversés.

Référence

* Science https://science.sciencemag.org/content/367/6475/250 Science  17 Jan 2020:Vol. 367, Issue 6475, pp. 250-251

* Brett Finlay https://www.msl.ubc.ca/people/dr-brett-finlay/

 

27/01/2020

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire