Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La Chine réprimera-t-elle militairement les manifestations à Hong Kong?

Depuis plusieurs semaines, à la date du 16/09/2019 où nous écrivons ceci, des manifestations voire des émeutes se poursuivent à Hong Kong. Les Occidentaux espèrent que la Chine, jusqu'ici dans l'attente, en prendra prétexte pour renforcer en les réprimant ouvertement son pouvoir politique voire militaire sur l'île.

Elle révélerait alors sa vraie nature de pouvoir autoritaire alors qu'elle s'efforce de se présenter comme une puissance médiatrice ouverte au concept de monde multipolaire.

Nous pensons pour notre part que Pékin continuera à laisser faire. Ces émeutes déconsidèrent Hong Kong, aux yeux des puissances financières internationales, comme place où investir dans l'espoir de gains faciles. Face notamment à Shanghai, qui est présentée comme le nouveau carrefour économique asiatique, Hong Kong avait depuis longtemps révélé ses faiblesses. Elle aurait besoin notamment de sommes considérables pour moderniser son port de plus en plus vétuste face à l'intense trafic maritime qui transite à ses portes. Par ailleurs,nombre de reportages mettent en évidence les conditions désastreuses dans lesquelles sont obligés de vivre ses résidents. 

Mais depuis quelques mois, la Chine a décidé de faire de la ville de Shenzhen et de sa région économique le véritable rival de Hong Kong. Shenzhen commence à être connue en tant que Silicone Vallée chinoise. Elle hébergent les géants chinois du numérique, notamment Huawei ou Tencent. D e plus elle met en relation des dizaines, voire centaines de milliers de chercheurs. Les investissements y sont encouragés, sans aucun impôt ou règles de protection intellectuelle. Au delà de cela, la Chine veut en faire un modèle de développement urbain de nouvelle génération, notamment en matière de services publics et d'espaces naturels protégés.

Par ailleurs, pour favoriser les investissements des entreprises internationales, elle évoque le terme de « démocratie participative » Y sera encouragée la « participation politique constructive » des citoyens, certes sous contrôle du parti communiste, mais néanmoins avec de grandes libertés civiles. Le plan de développement de la ville prévoit que Shenzen deviendra en 2035 compétitive à l'échelle mondiale en matière de capacités économiques (« comprehensive economic abilities »). En 2050, elle devrait devenir une référence mondiale dans ces domaines.

On comprend que dans ces conditions beaucoup de Hongkongais préféreront ces perspectives à celle d'émeutes interminables largement d'ailleurs encouragées par les dollars de la CIA.

 

 

16/09/2019

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire