Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Violences urbaines aux Etats-Unis...et en France

Beaucoup d'échos sont actuellement donnés aux violences urbaines apparues aux Etats-Unis à la suite des manifestations contre la mort de l'afro-américain George Flyod qui n'avait pas résisté aux brutalité de la police lors de son arrestation. Mais à la suite de ces manifestations, de nombreux magasins et entrepôts ont été pillés.

Ces pillages ont été très vite attribués, non seulement à des représentants de la communauté noire accusant non sans raisons la police de raciste, mais à un grand nombre d'individus profitant du désordre pour s'approprier des biens de toutes natures auxquels ils ne pouvaient accéder précédemment. En ce sens, il a été dit qu'il s'agissait d'un début de révolte des populations contre un ordre social et économique excluant les minorités dites défavorisées. Celles-ci sont plus nombreuses aux Etats-Unis qu'en Europe du fait notamment de l'absence d'une protection sociale organisée par les institutions.

Mais les violences urbaines sont permanentes, notamment en France, à partir de ce que l'on nomme les « quartiers » dits aussi les territoires perdus de la République. C'est ce que rappelle un article récent de Sputnik. Jusqu'à présent, la police a évité de réprimer fermement ces manifestations, avec la consigne d'éviter toute mort d'homme susceptible d'entraîner un début de révolution. C'est ce qui avait failli se produire en 2005 lors de la mort de deux adolescents électrocutés alors qu'ils voulaient échapper à la police. On trouve sur Wikipedia un rappel de ces événements.

Le danger demeure dans un certain nombre de pays européens dont la France accueillant un nombre croissant de migrants dits économiques. Ceux-ci ne peuvent pas trouver d'emplois ni souvent de logements du fait de la récession économique et du refus des gouvernements de prendre les mesures fiscales nécessaires. Il s'agirait prioritairement d'obliger ceux que l'on nomme les Géants du Numérique à assumer leur part de la lutte contre la crise résultant aujourd'hui de l'épidémie due aux coronavirus, crise dont ils sont les seuls bénéficiaires.

On peut également redouter que des terroristes se réclamant de Daesh ou Etat islamique ne pénètrent de plus en plus à cette occasion les milieux urbains traditionnellement musulmans pour y recruter des fauteurs de troubles et de violences.

Note

Pour le World Socialist Web Site, ces manifestations américaines  "sont l'expression d'une formidable solidarité sociale. Il ne s'agit pas là des noirs contre les blancs, mais de la classe ouvrière contre les riches".

01/06/2020

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire