Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Abandon du sommet avec Trump ? Kim reviendrait-il à la raison ?

Nous avons plusieurs fois ici exprimé le plus grand doute concernant la possibilité que la Corée du Nord accepte une dénucléarisation complète, ceci pour répondre aux exigences de Donald Trump et de son nouveau conseiller l'ultra-militariste John Bolton.

 Les Nord Coréens sont suffisamment avertis pour savoir que s'ils capitulaient sur ce point essentiel, ils seraient vite détruits comme l'avaient été précédemment, entre autres, Saddam Hussein et Muammar Khadafi. Ils savent aussi qu'ils ne pourraient pas compter sur une intervention militaire rapide à leur secours tant de la Chine que de la Russie.

Aussi bien d'ailleurs, ils semblaient l'avoir compris. Ainsi la fermeture annoncée de leur principal centre souterrain d'essais nucléaires semblait principalement motivé par les risques pesant sur lui d'effondrement de la montagne. De plus, non sans raisons, ils semblaient penser avoir suffisamment de têtes nucléaires et de missiles intercontinentaux ICBM pour disposer d'une force atomique de dissuasion suffisante à l'égard de qui que ce soit.

Mais aujourd'hui ils découvrent que les Etats-Unis veulent leur dénucléarisation complète, tant sur le plan industriel que militaire. Autant dire qu'il ne leur resterait comme moyen de défense que quelques kalachnikovs. Tout au contraire, les Etats-Unis conserveraient toutes leurs bases en Corée du Sud, avec notamment très probablement des armes nucléaires en quantité suffisante.

Le jeune président nord-Coréen Kim Jong-un n'aurait pas apprécié une intervention télévisée de John Bolton précisant qu'avant toute négociation en vue d'un assouplissement des relations avec les Etats-Unis, la Corée du Nord devrait impérativement leur livrer toutes ses armes nucléaires. On ne voit pas d'ailleurs pourquoi Bolton n'exigerait pas la livraison de tous les ICBM du pays.

Par ailleurs, Kim doit constater que les Etats-Unis et la Corée du Sud continuent à mener des manœuvres militaires très importantes, pouvant préfigurer une invasion militaire de la Corée du Nord.

Pour l'instant, la Corée du Nord n'a pris qu'une seule mesure : l'annulation d'une rencontre entre les deux Corées pour faire avancer la rédaction d'un traité de paix. Le Sud a “regretté cette décision”. Mais les rumeurs concernant l'annulation du sommet Trump-Kim se multiplient. Même s'il se tenait, il serait vide de tout contenu.

Certes Trump y perdrait la perspective d'un prix Nobel de la paix. Mais se serait un retour à la raison de la part des Nord-Coréens.

Pour plus de détails voir

https://www.zerohedge.com/news/2018-05-16/north-korea-threatens-abandon-peace-summit-over-denuclearization-demands

 

17/05/2018

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire