Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Coronavirus. L'épidémie pourrait infecter jusqu'à 70% de la population mondiale, mais ne serait pas plus dangereuse que la grippe saisonnière.

L'hypothèse est proposée au 26 février 2020 par les articles cités en référence. ils s'appuient sur les déclarations d'épidémiologistes constatant que malgré les mesures de confinement prises dans les pays infectés, le virus ne cesse de se répandre. Mais les taux de mortalité restent faibles, voisins de celui de la grippe saisonnière.

Ils concernent principalement les personnes âgées ou affaiblies par diverses maladies chroniques.

Des chercheurs en déduisent que ce virus, nouvellement apparu, ne serait pas très différent de ceux causant les différentes formes de grippe. Il ne devrait pas être plus agressif.

Faudrait-il en conclure que les décisions des gouvernements des pays affectés visant à isoler radicalement les malades et empêcher la propagation de la maladie seraient inutiles. On peut le penser. Bien plus elles seraient dangereuses, non sur le plan sanitaire, mais par les conséquences économiques qu'elles entraîneront. Ainsi la Chine, jusqu'à présent 2e puissance économique mondiale, est en train de retrouver l'activité d'un pays en développement. Ceci entrainerait des bouleversements sociaux et politiques considérables.

Les conséquences de cette paralysie de l'économie sont bien plus dangereuses pour les populations concernées que la maladie elle-même. A terme, elles entraîneront beaucoup plus de morts que celle-ci, notamment parmi les couches sociales dites défavorisées. Si les universités et les établissement d'enseignement ferment durablement, si les industries doivent cesser de produire faute de matières premières ou de sous-traitants, si la police est mobilisée pour interdire l'accès aux zones de confinement, ce sera l'ordre social entier qui s'effondrera.

Il est encore trop tôt pour juger de la virulence du coronavirus. Certains spécialistes pensent qu'elle pourrait s'atténuer au fur et à mesure que le virus se répandra dans la monde. Mais il n'est pas exclu que la souche puisse muter et devenir beaucoup plus pathogène. Il est donc trop tôt pour estimer que les mesures de confinement pourraient être progressivement allégées. Mais si de leur fait les quelques 7.000 milliards d'individus que compte la population mondiale se retrouvaient progressivement au niveau du néolithique, les points de vue changeraient.

Références

* You're Likely to Get the Coronavirus. Most cases are not life-threatening, which is also what makes the virus a historic challenge to contain. 
https://www.theatlantic.com/health/archive/2020/02/covid-vaccine/607000/

Imperial College de Londres. Centre d'études des maladies contagieuses
https://www.imperial.ac.uk/mrc-global-infectious-disease-analysis/news--wuhan-coronavirus/

Futura Santé
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-covid-19-virus-pourrait-infecter-jusqua-70-population-mondiale-selon-ce-chercheur-harvard-79760/#xtor=EPR-57-[ALERTE]-20200225

26/02/2020

Europe Solidaire