Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

La dictature des Géants américains de l'internet, dits Big Tech

Il est évident qu'avec la crise actuelle due au coronavirus, le recours aux technologies numériques est en train de se généraliser. Cependant, la pandémie passée, il est très peu probable que leurs utilisateurs actuels en reviennent aux méthode traditionnelles, compte tenu des divers avantages qu'offrent ces technologies.

Mais celles-ci sont produites et diffusées par des entreprises que l'on désigne dorénavant du terme de Big Five., soit les Géants du Web. Ces Géants sont plus nombreux que cinq. Citons entre autres Amazon, Apple, Facebook, Google, Microsoft, Netflix, Twitter, Yahoo et même comme beaucoup l'ignorent Wikipedia. Elles sont américaines, compte tenu de l'absence de l'Europe dans ce domaine. La Russie et la Chine peinent à se doter d'équivalentes.

L'on ignore généralement que ces Géants sont au service de l'économie américaine , comme en terme de stratégie militaire, ils sont au service du Pentagone dont, selon des sources françaises « bien informées » elles reçoivent en permanence des consignes.

Plus grave, ils se sont attaqués depuis longtemps aux domaines jusqu'ici réservés, tout au moins dans les démocraties européennes, aux entreprises publiques et aux administrations. Ces dernières font passer l'intérêt général de la Nation avant la recherche de profit immédiat, tant du moins qu'elles sont gérées de façon professionnelle.

Il faut dire que les gouvernements européens leur ont facilité le jeu, en refusant d'investir dans ces secteurs, sous prétexte de ne pas accroître le déficit des administrations et éviter de faire appel à des impôts qui leur auraient permis d'augmenter immédiatement leurs ressources budgétaires. Mais là encore, la peur du déficit n'a aucun sens. Si les ressources étaient affectées à des secteurs productifs, elles permettraient rapidement de combler les déficits publics.

Ajoutons que les prétendus services rendus par la Big Tech n'ont qu'une très faible valeur économique. Les Géants profitent du monopole qu'ils se sont donnés pour imposer aux entreprises réellement productives des prélèvement généralement supérieurs à 30% de la valeur effective des biens produits. C'est le cas notamment en ce qui concerne la publicité ciblée (targeted advertising). La publicité ciblée est une forme de publicité en ligne qui s'adresse à des publics présentant certaines caractéristiques permettant de supposer qu'ils seraient acheteurs des produits ou services dont l'annonceur fait la promotion.

Dans une économie concurrentielle, non dominée par les Amazon, Apple et autres, chaque producteur désirant trouver de nouveaux clients ferait appel à des publicités correspondant dans l'ensemble aux besoins des clientèles à qui sont destinés leurs produits et services. Ceci ne leur imposerait que des frais correspondant à quelques pour cent du coût de leurs produits. Pour diffuser ces publicités, ils feraient appel aux services publics de la poste où de la télévision publique qui pourraient le faire pour des sommes négligeables. Ils n'auraient pas besoin pour cela de verser des sommes disproportionnées aux Amazon ou Google 

Voir pour plus d'informations

Social Europe https://www.socialeurope.eu/enclosing-the-market

 

 

 

19/09/2020

Europe Solidaire