Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

A quoi sont dus les incendies en Californie ?

Cet Etat, présenté comme incarnant le rêve américain, vient d'être dévasté par l'incendie le plus violent et les plus meurtrier de son histoire. Il a été nommé Camp Fire.

Inutile d'en refaire ici le bilan, il est dans tous les médias. Mais le silence le plus total est fait, aux Etats-Unis comme en Europe, sur la cause déterminante de cet incendie.

On incrimine à juste titre un été chaud et sec, des habitations construites trop près des zones incendiables et d'autres causes qui se sont aussi retrouvées en Californie et dans tout l'hémisphère nord depuis quelques années. Non sans raisons, on commence aussi à incriminer aux Etats-Unis le réchauffement climatique, longtemps nié par les climato-sceptiques financés par les lobbies des énergies fossiles. La récente décision de Donald Trump visant à relancer les exploitations charbonnières et pétrolières, si elle a satisfait ces lobbies, ne fera qu'aggraver le réchauffement au niveau de l'Amérique du Nord.

Ceci dit, il apparaît aujourd'hui que l'incendie Camp Fire a été directement la conséquence d'un entretien gravement insuffisant du réseau de distribution du courant électrique dans la région. La faute, selon l'enquête en cours, en incomberait à la compagnie Pacific Gas and Electric (PG&E) qui est en charge de ce réseau. Essentiellement composé de lignes aériennes, bien moins sûres que les réseaux enterrés, et par ailleurs très mal entretenues, ce réseau avait enregistré 15 minutes auparavant un « incident électrique » dans une ligne proche du lieu du lieu de déclenchement de l'incendie. Aucun message d'alerte par radio n'avait par ailleurs été envoyé à destination des résidents.

Apprenant ceci un collectif de résidents touchés par l'incendie ont déposé une plainte contre PG§E devant la San Francisco Superior Court accusant la compagnie d'utiliser les loyers perçus en provenance des utilisateurs non à l'entretien et à la sécurisation des infrastructures mais à l'augmentation des revenus perçus par les actionnaires. A la suite de cela, une plainte analogue a été faite à l'encontre de la Southern California Edison (SCE), filiale de Edison International. Elle aurait été responsable selon les plaignants d'un autre incendie meurtrier survenu précédemment, dit Woolsey Fire.

Secteur privé ou secteur public ?

En attendant les suites qui seront données à ces affaires, ceux qui en France, derrière l'actuelle majorité, réclament la privatisation d'entreprises publiques en charge de services qui devraient vu leur importance restera la charge de l'Etat, auraient intérêt à devraient y réfléchir. Ainsi Engie, https://fr.wikipedia.org/wiki/Engie, anciennement GDF Suez, ou EDF (https://www.edf.fr/) ne devraient en aucun cas faire l'objet d'une vente au secteur privé de la moindre de leurs responsabilités.

Par ailleurs, elles devraient bénéficier de tarifs qui leur permettent de mieux entretenir leurs infrastructures, aujourd'hui trop négligés pour raison d'économie. C'est ainsi que dans de nombreuses zones susceptibles de servir de départ à des incendies destructeurs, les lignes aériennes devraient être progressivement remplacés par un réseau enterré.

Rappelons qu'en Allemagne 80% du réseau est enterré, 100% au Bénélux et seulement 40%, sinon moins, en France .

 

 

15/11/2018

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire