Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Mauvaise passe pour Emmanuel Macron...et pour la République

Note : ce court éditorial ne représente que mon opinion. Il ne reflète pas nécessairement celle du comité de rédaction. JPB

Je m'étais promis de ne rien ajouter au flot de commentaire et de critiques à l'égard d'Emmanuel Macron que provoque l'affaire Benalla. Je suis obligé aujourd'hui d'y ajouter une observation.

Seuls les naïfs ignorent qu'autour d'un chef d'Etat gravite une constellation d'intérêts suspects et de personnalités plus que douteuses. Cependant les précédents présidents de la République française, sauf quelques dérapages dont le SAC sous les gaullistes, s'étaient bien gardé de les couvrir de leur autorité. Ce qui n'a pas été le cas concernant Benalla.

Depuis son élection, Emmanuel Macron a laissé circuler diverses images le montrant très proche, sinon complice, dudit Benalla.  Cela pouvait surprendre, ne fut-ce que parce que celui ci, avec sa barbe et son nom, ressemble plus à un djihadiste qu'à un garde de corps habilité par les services officiels.

Mais il a plus grave. Emmanuel Macron ne pouvait pas ne pas été avoir informé du profil du personnage. Non seulement il avait été refusé par la police mais il passait auprès de tout ceux qui l'avait approché pour un « Rambo » (terme ayant circulé) et plus est, un Rambo gravement caractériel. Cela ne l'avait pas empêché d'en faire un de ses proches et de lui conférer de nombreux avantages matériels. Nombreux sont ceux aujourd'hui ceux qui s'interrogent sur les intérêts obscurs ayant justifié une telle indulgence.

Dans d'autres pays européens ce scandale aurait entrainé la chute du gouvernement, sinon la démission du Président.

Le silence personnel d'Emmanuel Macron sur cette affaire, silence maintenu jusqu'à ce jour 21 juillet, est particulièrement compromettant pour lui. S'il se tait, pense-t-on, c'est qu'il a des choses à cacher. Lesquelles ?

Inutile de dire que derrière Emmanuel Macron, c'est la République française toute entière qui est mise en cause. Il suffit de parcourir la presse étrangère pour s'en rendre compte. La République se trouve confirmée dans l'image d'un pays de maffieux, indigne de prétendre jouer un rôle parmi les démocraties. Beaucoup s'inquiètent à juste titre de voir entre autres l'arme nucléaire sous la responsabilité d'un tel président.

Pour en savoir plus

Excellent resumé de cette affaire
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/affaire-benalla-retour-sur-un-206242

 

 

21/07/2018

A LIRE AUSSI
Les articles du même type
Europe Solidaire