Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Sécession d'un côté de l'Atlantique, fédéralisation de l'autre

Sans y attacher trop d'importance, on notera quand même deux mouvements contraires qui commencent à agiter les opinions, d'un coté de l'atlantique à l'autre.

A l'ouest reviennent en force les tentations de sécession. Il s'agirait pour certains Etats de la fédération américaine de sortir de celle-ci. Des pétitions circulent en ce sens, provenant d'Etats dont la population estime non sans raisons être maltraitée par les institutions de Washington. S'y exprime aussi un rejet croissant de la politique inspirée par Obama, dont la réélection « triomphante » suscite beaucoup de frustration, tant chez les démocrates que les républicains. Le mouvement sécessionniste, encore très marginal, se répand cependant ces jours-ci de façon virale, grâce à Internet. De grands médias commencent à s'y intéresser. Voir par exemple http://www.washingtonsblog.com/2012/11/what-does-it-mean-that-residents-in-all-50-states-have-filed-petitions-to-secede.html . Affaire à suivre, qui pourrait en dire long, si elle s'étendait, sur la crise que subit l'Amérique.

De ce côté de la grande mare, on retiendra un mouvement lent mais semble-t-il profond qui commence à saisir les opinions européennes « éclairées ». De plus en plus de personnes réfléchissant un peu au delà des slogans sommaires des souverainistes se convainquent que les Etats européens, s'ils décidaient de sortir de l'Union pour affronter seuls la compétition avec les grandes puissances de ce monde, s'autodétruiraient très vite. Un soutien profond en faveur de la fédéralisation, telle que nous la défendons ici-même, semble commencer à se répandre. Ceci dans un premier temps en faveur d'une Union s'organisant politiquement autour de l'euro. Les Anglais n'en feront pas partie, mais tant pis. On se passera d'eux.

Le succès que semble rencontrer le livre de Mario Monti et Sylvie Goulard, « De la démocratie en Europe », plaide en ce sens. Il nous paraît évident que si ces deux auteurs ont de la démocratie une conception quelque peu élitiste, celle-ci, quelle que soit la façon dont on la comprenne, gagnera au renforcement de la fédération européenne. Les points de vue constructifs communs se renforceront d'un dialogue entre ce que les Etats européens pourront offrir de mieux en matière de têtes pensantes. Ajoutons immédiatement que cette fédération européenne devra sans attendre intégrer la Pologne, qui en sera une composante importante.


18/11/2012
Vos réactions
Dernières réactions
Nombre de réaction(s) : 1
La course à la sécession au Texas
24/11/2012 19:41:12 | Par : J.P. Baquiast
Voir sur ce point un article du New York Times en date du 23/11. L'auteur ne semble guère s'inquiéter de ce phénomène, qui pourtant prend de l'ampleur...http://www.nytimes.com/2012/11/24/us/politics/with-stickers-a-petition-and-even-a-middle-name-secession-fever-hits-texas.html


Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire