Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

La politique étrangère de la France

On peut s'interroger sur l'intérêt que suscitera, en Europe et dans le monde, l'énoncé de la politique étrangère de la France telle que définie le 27/08 par le président de la République devant les ambassadeurs.

Reprendre à son compte, concernant un changement de pouvoir en Syrie, des perspectives que même l'excitée Hillary Clinton n'ose pas formuler, ne peut qu'inquiéter. De même, entendre parler d'une relance de la politique méditerranéenne lancée puis abandonnée par Sarkozy alors que le monde entier s'interroge sur la montée non seulement des frères musulmans mais des activistes fondamentalistes dans la zone n'a rien de rassurant.

Dans le même temps, des problèmes fondamentaux sont passés sous silence. La France pourrait cependant avoir des choses à y dire et faire. Citons dans le désordre le sommet des non alignés en cours à Téhéran, le sommet de l'APEC à Vladivostok (Asie-Pacifique, 7/8 septembre), les relations avec le Brésil et plus généralement l'Amérique Latine, les relations avec Israël, les relations avec la Russie (évoquée ici dans un autre article), la question des paradis fiscaux et bien d'autres questions où la France est attendue.

Serons nous face à ces graves enjeux condamnés à endosser indéfiniment le rôle de caniche de Washington, précédemment dévolu au Premier ministre britannique?

28/08/2012
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire