Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Bienvenue à l'émirat islamiste au Moyen Orient

Notre article du 27 juillet « Moyen-Orient: pourquoi l'Europe tombe-t-elle aussi dans le piège? » (http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=942&r_id=), repris sur des blogs interactifs, avait suscité, outre de larges approbations, quelques critiques de la part de représentants d'une gauche française ne jugeant le monde qu'à la lumière des intérêts américains. On nous avait reproché, notamment, de ne pas voir les buts noblement humanitaires de l'Armée Syrienne Libre et de ceux qui la soutiennent, dont l'ineffable BHL (et la non moins ineffable Mrs Clinton) .



Aujourd'hui pourtant, nous n'aurions pas grand chose à retirer de cet article. Les nouvelles venant de la Syrie, très largement reprises par des médias américains libéraux, confirment bien un diagnostic général, que nous pourrions reformuler de la façon suivante: l'Amérique est en train d'aider à la mise en place d'un « califat » islamiste dans tout le Moyen-Orient. Elle croit défendre ses intérêts pétroliers et géostratégiques dans la zone, tout en affaiblissant le rôle de l'Europe. Mais elle se retrouvera bientôt face à un nouvel empire menant la guerre sainte et s'étendant de la Turquie à l'Afrique du Nord et au Sahel. Il sera bien temps alors d'appeler à la lutte contre le terrorisme.

Cette guerre sainte, elle sera dirigée évidemment en premier lieu contre Israël et l'Amérique, mais l'Europe n'y échappera pas, non plus d'ailleurs par contagion que la Russie.

On s'étonne dans ces conditions de continuer à voir une partie de la gauche française (par exemple le site Médiapart ou le journal Le Monde) continuer à reprendre benoitement les analyses d'universitaires américains représentant des émigrés syriens pour qui l'Iran, Bachar el Assad et la Russie sont des ennemis à abattre sur la voie de l'émirat évoqué plus haut. Certes, l'Iran, la Syrie alaouite et la Russie elle-même ne sont pas des modèles de démocratie. Mais ni les régimes arabes sunnites ni finalement l'Empire américain ne devraient être considérés comme des exemples à suivre pour les Européens.

Nous conseillons pour garder les idées relativement claires sur cette question la lecture toujours instructive du site Dedefensa. Voir notamment un article récent http://www.dedefensa.org/article-peuvent-ils_faire_plus_bas_ils_essaient_08_08_2012.html

08/08/2012
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire