Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Massacres de Houla et renvoi des ambassadeurs syriens

Il est tout-à-fait étonnant de constater que François Hollande a décidé le 29/05 de renvoyer l'ambassadrice de Syrie à Paris, suite aux massacres dits de Houla, en total alignement avec les positions prises par le bloc atlantique mené par Obama. La France prend ainsi parti dans une affaire qui n'a rien de clair, avec une rapidité que le valeureux Bernard Henri Levy n'a pas manqué de saluer.

Toutes les informations rapportées par des observateurs sur le terrain montrent au contraire que si les tanks de l'armée aux ordres de Bachar Al Hassad ont eu une responsabilité dans les morts de civils à  Al Houla, des milices sunnites pouvant provenir d'Irak ont eu aussi un rôle, au service, directement ou indirectement, du bloc atlantique et en premier lieu, de ces bouteurs de feu que sont les Saoudiens et les Quataris.

François Hollande a pris la bonne décision de rencontrer Vladimir Poutine, lequel viendra à Paris le 1er juin. Il aurait été prudent d'attendre cette rencontre et écouter la version russe de ces évènements, d'ailleurs plus ou moins connue car copieusement diffusé par Russia-Today, avant d'endosser la version atlantiste, que la France n'a aucun intérêt à reprendre à son compte. Autrement, la rencontre avec Poutine sera un constat de désaccord, compromettant la participation de la France à une convergence stratégique euro-russe pourtant bien nécessaire.

Affaire à suivre. Evidemment.


30/05/2012
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire