Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Une nouvelle défaite pour la géostratégie européenne

La récente (15 juin) réunion de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), à Astana (Kazakhstan), a été perçue comme extrêmement importante. Cette Organisation, pour son 10e anniversaire, atteint désormais une pleine maturité. L'Europe l'ignore et, plus grave, est ignorée d'elle.

Un  excellent article de Dedefensa  http://www.dedefensa.org/article-anatomie_de_l_ocs_en_grande_evolution_04_07_2011.html met bien en évidence l'incapacité croissante des Etats européens et de l'Union Européenne à se positionner comme acteurs géopolitiques majeurs.

La réunion de l'OCS  ne fait que confirmer notre pessimisme. Les Européens, par  l'Otan mais aussi par toutes les autres instances où ils abandonnent leur souveraineté, notamment économique et financière,  persistent à lier leur sort à l'Amérique. Celle-ci est de plus en plus en déclin, mais toujours décidée à  instrumentaliser l'Europe  au profit d'un concept d'Occident ou  d'Atlantisme qui n'a plus pour objectif que maintenir les Européens en faire-valoir des Etats-Unis. La France, plus que jamais à leur remorque désormais, est incapable de proposer, dans ce concert, la moindre perspective en faveur d'une Europe souveraine et indépendante.

Comme l'a montré la réunion de l'OCS, l'Europe, en termes géostratégiques, de par sa dépendance à l'Amérique, est en train de perdre la possibilité de se qualifier comme interlocutrice valable au regard de la Chine. Mais elle est aussi en train de perdre les possibilités d'alliance qu'elle pouvait avoir avec la Russie. Celle-ci exploitera dorénavant à fond son statut de puissance asiatique, au détriment de son statut de puissance européenne. D'une part, elle n'y rencontre que des échecs, mais d'autre part quel intérêt trouverait-elle à coopérer avec des Européens sans ambitions d'aucune sorte, laissant par ailleurs Washington à la manoeuvre sur tous les théâtres stratégiques (Le post-Afghanistan, les relations avec les pays arabes, le  Ballistic Defense System, etc. )

Il faut retenir que l'OCS est désormais une organisation géopolitique majeure. L'Europe non seulement n'en fait pas partie mais se révèle incapable de s'y faire entendre. 
04/07/2011
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire