Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Ecrire la future Saga des Européens

Des correspondants m'ont suggéré, sur ce blog, que la grande mutation nécessaire à l'émergence des Etats-Unis d'Europe était peut-être en train de se faire silencieusement et mystérieusement dans les esprits des Européens. Peut-être. Nous avons convenu que pour accélérer cette mutation, il faudrait proposer de grands mythes performatifs ou auto-réalisateurs, c'est-à-dire contribuant immédiatement à la réalisation de ce que ces mythes énoncent.

Ce serait une grandiose Saga de ce que devraient devenir les Européens dans les années et les siècles futurs qu'il faudrait alors élaborer. Pour cela les données économiques et les études  politiques sont inutiles. Elles pourraient même être nuisibles. Ce ne fut pas à de tels arguments que dans une histoire récente, le Général de Gaulle avait fait appel le 18 juin 1940, non plus d'ailleurs que le Premier Ministre Winston Churchill promettant du sang et des larmes pour sauver l'honneur. Aujourd'hui, grâce à des réseaux répartis exceptionnels par leur densité et leur liberté,  on pourrait voir émerger de nouveaux grands Appels, provenant de citoyens européens Dieu merci anonymes, mais qui refuseraient de se laisser conduire à l'abattoir. Voici un petit texte que dans l'immédiat (sans me prendre pour De Gaulle ni Churchill, rassurez vous)  je proposerais volontiers en ce sens.   

Peuples d'Europe, persuadez-vous que dans votre diversité, vous êtes les meilleurs, vous resterez les meilleurs. Rendez-vous compte de la richesse exceptionnelle que représente la mosaïque que vous formez, ceux du Nord et de l'extrême Nord, ceux de l'antique arc atlantique et gaélique, ceux de la Germanie, ceux de la foisonnante Méditerranée,  ceux de l'est et de l'est lointain, des grandes plaines polonaises jusqu'aux lointaines rives de la mer d'Okhotsk,  la mythique Охотское море

Rendez vous compte de la diversité et de la profondeur de vos racines culturelles, celle de l'Egypte des Pharaons et de la Grèce jusqu'à la Chrétienté, reprises et épanouies dans le monde entier au Siècle des Lumières, avec l'invention de la rationalité, de la science, de la démocratie, de la liberté, de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la laïcité  et de bien d'autres valeurs que le reste du monde vous envie mais dont il ne sait encore que produire de pâles copies. Cessez de douter de vous. Vous étiez et vous êtes restés les meilleurs, en dépit de  vos grandes erreurs et vos grands crimes du passé.

Peuples d'Europe, rendez vous compte du rôle que vos auriez encore à jouer dans un monde certes multipolaire et varié, mais qu'aucune des grandes puissances qui s'y trouvent ne pourra aussi bien que vous défendre lors des mega- crises qui s'annoncent: une Chine et une Inde centrées sur elles-mêmes, une Amérique pourrie par l'argent et par l'illusion de pouvoir à elle seule asservir la machine, un monde arabe ayant conservé, confite dans le pétrole, la mentalité des nomades du désert.

Rendez vous compte de la facilité que vous auriez pour vous imposer à nouveau, sinon à la surface de la Terre dont vous n'occupez que quelques pour cents, sinon aux multitudes d'humains dont vous n'êtes que quelques centaines de millions, mais au meilleur des esprits, des coeurs et des imaginaires, à ce que la planète possèdera de mieux en matière de systèmes anthropotechniques, d'animaux, de forces telluriques, d'avant-postes spatiaux.

Mais pour cela, peuples d'Europe, il faudra que vous vous décidiez à refaire les grandes migrations de vos lointains ancêtres. lorsqu'ils ont quitté guidés par leurs chamans l'Afrique pour ce qui n'était pas alors l'Europe et l'Europe pour ce qui n'était pas alors le monde. Ces migrations, vous devrez les refaire en emportant dans vos bagages,  avec la volonté indéracinable de les défendre contre toutes les agressions, les instruments, les armes et les symboles de vos civilisations. Ces migrations devront vous conduire à voyager dans les terres et les mers incognitae du siècle à venir, jusqu'aux siècles qui leur succéderont peut-être.  

Nul ne peut dire de quoi seront faits ces siècles. Ce dont vous devez par contre vous persuader dès maintenant, c'est que si vous ne vous inscrivez pas comme agents des mutations prodigieuses qui seules pourront sauver la planète, celle-ci, aux mains des autres, deviendra un enfer ou pire, un désert. Et vous, peuples d'Europe, vous deviendrez pire que des esclaves.
12/12/2010
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire