Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

L'Europe réussit une première interception dans le domaine des missiles ballistiques

Une contribution qu'il conviendrait de mieux valoriser à la souveraineté européenne


Le missilier européen MDBA vient d'annoncer le succès d'une mission d'interception conduite le 18 octobre par la DGA-EM (Direction Générale de l'Armement - Essais de Missiles) dans les Landes, avec un missile Aster 30 Block 1. Celui-ci est un développement du missile à moyenne portée de l'armée de l'Air française, le Mamba ou SAMP/T Surface Air Moyenne Portée Terrestre. Il est destiné aux interceptions d'engins aériens ou de missiles adverses. D'autres exemplaires sont destinées aux forces navales (Aster 15 et 30).

Aster est le produit d'un véritable programme européen, le plus important dans le domaine des missiles et le second après celui de l'A400M. Le programme est piloté par l'OCCAR, Organisation conjointe de coopération en matière d'armement, associant la France, la Grande Bretagne et l'Italie.
MDBA et ses partenaires Thalès et Safran disposeraient d'un carnet de commande intéressant le système Aster dépassant 1.700 exemplaires dont une partie sera exportée.

Le missile peut être utilisé à partir de navires de diverses configurations, comme par des troupes au sol. Il dispose d'une grande flexibilité, le rendant efficace dans des missions très différentes, y compris l'interception anti-missiles dont les Etats-Unis, non sans difficultés d'ailleurs, semblent avoir la maîtrise.

Pour Antoine Bouvier, président exécutif de MDBA, l'Europe acquiert ainsi une capacité la rendant indépendante dans le domaine des boucliers anti-missiles. Ceux-ci font comme on le sait aujourd'hui l'objet d'intenses discussions diplomatiques entre l'Otan et la Russie. L'Aster 30 Block 1 est capable d'intercepter des missiles ballistiques de la classe des 600km de portée, constituant la menace éventuelle la plus répandue. Mais il serait facilement développable pour faire face à des missiles de portée supérieure.

Il s'agit indéniablement d'un atout important au service de la souveraineté européenne. Mais les Européens ne semblent pas vouloir s'en vanter, obnubilés qu'ils sont par la domination industrielle et politique américaine.

Pour en savoir plus
OCCAR http://www.occar-ea.org/
MDBA http://www.mbda-systems.com/mbda/site/ref/scripts/EN_HOME.html

06/12/2010
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire