Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser

Désinformation et contre-désinformation

Le cas de l'hypothétique réacteur syrien détruit par Israël nous plonge en plein milieu des campagnes de désinformation croisées qui font le charme de notre époque branchée, technologies à l'appui.

Le malheureux lecteur que je suis, incapable de faire la part entre des nouvelles plus ou moins vérifiables et des articles de désinformation entraînant immédiatement des répliques de contre-désinformation, n'a plus qu'une ressource, évacuer les sujets évoqués de son esprit ou tomber tête baissée dans tous les panneaux, en se disant qu'il y trouvera bien quelque part un fond de vérité. Le cas du "réacteur" syrien détruit par l'aviation israélienne il y a quelques semaines, et dont la CIA a tout récemment fourni de nombreuses photos et images virtuelles, en est un exemple criant. Selon l'administration américaine, il serait la preuve que la Corée du Nord et la Syrie étaient en train de s'allier pour nucléariser le Moyen Orient, aux dépends d'Israël et des forces occidentales. Selon des sources (peut-être) inspirée par les Syriens ou leurs amis, il ne s'agissait pas de détruire un réacteur qui n'existait pas, mais de faire tester par l'aviation israélienne les défenses balistiques protégeant une voie de bombardement vers l'Iran. Derrière tout ceci se trouverait Dick Cheyney, plus que jamais attaché à provoquer un chaos général au Moyen-Orient afin de faire sortir l'Amérique par le haut du conflit Irakien. Une offensive contre l'Iran, à laquelle s'opposait l'amiral Fallon, démissionnaire, ferait partie de la manœuvre.

Nous ne pouvons arbitrer  entre ces deux thèses.  Il faut quand même les évoquer toutes les deux. Un article apparemment bien documenté publié par un certain Morice ou Momo dans AgoraVox précise avec force détails la seconde hypothèse. Mais qui est derrière ce Momo ? AgoraVox n'a pas apparemment souhaité enquêter sur l'origine de ce monsieur. C'est l'inconvénient d'Internet. On y apprend beaucoup de choses, mais sans pouvoir prêter une foi aveugle aux auteurs ? N'est-ce pas mieux ainsi finalement que le silence pesant de l'ignorance...?

29/04/2008
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire