Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

06/04/2021 Nuward, un projet français de petit réacteur nucléaire modulaire

A une époque où il est jugé indispensable de critiquer le parc de  réacteurs nucléaires français au prétexte qu'ils seraient dangereux, CEA, EDF, Naval Group et TechnicAtome présentent Nuward, un projet commun de “petit réacteur modulaire"

​Le 17 septembre 2019, lors de la Conférence générale de l'Agence Internationale de l'Energie Atomique à Vienne, les CEA, EDF, Naval Group et TechnicAtome ont dévoilé Nuward, projet de petit réacteur modulaire à eau pressurisée (Small Modular Reactor - SMR), faisant l'objet d'un développement conjoint.

Cette solution est destinée à répondre aux besoins croissants du marché de l'électricité ne faisant pas appel aux centrales à charbon sur le segment de puissance de 300-400 MWe. Elle permettra d'attendre aux moindres coûts l'arrivée des centrales nucléaires à fusion qui font aujourd'hui l'objet du projet de recherche international ITER dont la France est la principale responsable. 

Les industriels concernés indiquent que  Nuward sera une solution modulaire qui intégrera plusieurs innovations majeures, au bénéfice de  l'exploitant et de la compétitivité du produit : simplicité et compacité d'un design intégré, flexibilité en phase de construction et d'exploitation, approche innovante en matière de sûreté conforme aux meilleurs standards mondiaux.

Le savoir-faire  du CEA en matière de recherche et de qualification de nouvelles technologies, l'expérience d'architecte-ensemblier et d'exploitant d'EDF, celle de Naval Group en matière de structures modulaires, ainsi que l'expertise en matière de conception de réacteurs compacts de TechnicAtome sont  mobilisés pour atteindre ces objectifs, avec pour ambition de proposer au marché mondial un produit concurrentiel à la fin de la décennie 2022. 

Nuward sera évidemment proposé aussi à l'exportation sur le marché international, en coopération éventuelle avec des industriels étrangers intéressés. Cette coopération permettra de favoriser l'harmonisation des réglementations, la standardisation du design et son  optimisation. Ainsi, le CEA et EDF ont entamé des discussions avec Westinghouse Electric Company pour étudier un partenariat en matière de développement de petits réacteurs modulaires à fission.

Inutile de préciser que ces projets suscitent déjà une vive opposition. Celle-ci provient tant des industriels du secteur pétrolier que des intérêts écologistes dont les revenus consistent principalement à vendre l'espoir d'une utopique baisse de la consommation énergétique mondiale. 

Image Nuward en image de synthèse

06/04/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire