Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

05/04/2021. Le Pape devrait cesser de faire de l'angélisme.

On lira dans Vatican News un extrait du message de Pâques délivré Urbi et Orbi (à Rome et au Monde) le dimanche de Pâques de 2021 par le Pape François

https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2021-04/urbi-et-orbi-message-paques-pape-francois-dimanche-rome-paix.html

Ce message, selon le Pape, est dédié « aux plus vulnérables, les malades souffrant du Covid-19, les migrants, les personnes précipitées dans la précarité par la pandémie, et les populations victimes des guerres en Syrie, au Yémen, en Libye et en Afrique ».

 Il a appelé à faire « cesser le fracas des armes dans la bien-aimée et martyrisée Syrie, où des millions de personnes vivent désormais dans des conditions inhumaines, ainsi qu'au Yémen dont les événements sont entourés d'un silence assourdissant et scandaleux, et en Libye où l'on entrevoit enfin la sortie d'une décennie de disputes et d'affrontements sanglants ».  

Qui ne souscrirait pas à de si nobles objectifs ? Mais le Pape pourrait-il espérer que les motifs ayant produit ces désastres disparaîtraient d'eux-mêmes. Il est suffisamment informé pour savoir que c'est la guerre déclarée au monde depuis quelques années par l'islam radical qui en est la cause. Contre cet Islam radical, aujourd'hui présent dans une grande partie du monde et plus particulièrement au Moyen-Orient, des mesures déterminées et de plusieurs années s'imposent aux Etats occidentaux, qu'ils soient laïcs ou chrétiens, s'ils veulent survivre.

Ceci comprendra nécessairement des mesures militaires en réponse aux futures offensives armées conduites dans le monde occidental par l'Etat Islamique. Celles-ci prendront d'abord la forme d'attentats de plus en plus nombreux menées par des militants déterminés contre les les villes, les institutions et les intérêts économiques du monde non musulman. Mais il est prévisible qu'au Moyen-Orient, dans le monde arabe et en Afrique sub-saharienne, un certain nombre d'Etats tomberont aux mains des islamiques. Alors i'Etat Islamique ou ses futures réincarnations pourront mener de véritables guerres contre les Etats européens. La France sera la première visée par ce futur « fracas des armes ».

Faudra-t-il compter sur la Garde Suisse Pontificale pour protéger le France de ces dangers ?

05/04/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire