Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

05/04/2921 Des risques de guerre civile en France

Un reportage sur l'islam en France diffusé par France 2 le 04/04/2021 a montré de façon semble-t-il très objective l'offensive menée par des organisations islamiques françaises pour essayer de transformer progressivement certains départements français en « Terre d'Islam ».

C'est le cas notamment, comme l'a montré le reportage, en Seine-Saint Denis.

Cette transformation ne se fera pas simplement par l'intermédiaire de prédicateurs musulmans pacifiques. Elle fera appel à des individus qui menaceront d'une mort analogue à celle de Samuel Paty les responsables politiques et élus dans les départements soumis à cette offensive. Le reportage a montré des hommes d'une trentaine d'années se proclamant musulmans qui se répandent désormais dans ces départements à forte population musulmane en essayant de recruter de nouveaux combattants. Ceux-ci s'armeront des nombreuses armes dont ils disposeront, du couteau de cuisine aux épieux en acier, sans mentionner les mortiers d'artifice toujours en vente libre malgré leur danger.

Il en résulte que dans beaucoup de quartiers et grands ensembles soumis à de telles offensives, les résidents refusant de se dire musulmans, compte tenu de leur foi catholique ou de leur athéisme, craignent pour leur leur vie et cherchent quand ils le peuvent à se reloger ailleurs.

Les polices nationale ou municipale sont généralement averties de ces événements. Mais faute d'effectifs et de moyens, elles se bornent à assister passivement au phénomène. On pouvait notamment remarquer dans le reportage des individus déjà fichés S par les services antiterroristes mais laissés libres d'agir en toute impunité et procédant au recrutement de nouveaux militants parmi les populations musulmanes.

Il n'est pas difficile de prévoir que dans les villes soumises à de telles offensives, un certain nombre de citoyens refusant la menace islamique s'armeront à leur tour. Une fois armés, ils ne resteront pas passifs. Autrement dit, des guerres civiles, au moins au niveau local, éclateront nécessairement.

Que feront en ce cas celles que l'on nomme pudiquement les plus hautes autorités de l'Etat ? Regarder ailleurs ?

05/04/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire