Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

03/04/2021 Un trou noir primordial dans le système solaire ?

L'existence des trous noirs a longtemps été mise en doute. Aujourd'hui il serait possible qu'un petit trou noir, dit primordial, orbite tel une planète aux confins du système solaire.

En astrophysique, on nomme trou noir un objet céleste si dense que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s'en échapper. Il en résulte qu'il ne peut pas être observé directement. Par contre il exerce dans l'univers diverses actions inexplicables autrement. Les trous noirs dits stellaires naissent de l'effondrement d'une étoile massive (d'une dizaine de masses stellaires) Les trous noirs dits supermassif proviennent de l'effondrement d'une très grande quantité de matière intersidérale, avec une masse de plusieurs millions de fois celle du système solaire. On estime qu'au centre de la Voie lactée se trouverait un trou noir massif. Celui-ci serait situé à 26 000 années-lumière de la Terre, doté d'une masse de 4,2 millions de fois celle du Soleil et du diamètre d'une vingtaine de millions de kilomètres.

Mais il pourrait exister une autre catégorie de trou noir. Il s'agirait de ce que l'on nomme un trou noir primordial. Ces petits trous noirs seraient nés moins d'une seconde après le Big Bang, à partir de grosses densités de matière qui auraient existé à ce moment. Ils circuleraient dans l'espace interstellaire de la même façon que les planètes dites  free-floating , non liées à des systèmes analogues au système solaire. 

Début 2016, une étude annonçait la présence d'une neuvième planète dans les confins du Système solaire. Ce résultat se basait sur l'étude des orbites de quelques objets planétaires de la ceinture de Kuiper (la seconde ceinture d'astéroïdes, située au-delà de Neptune). Il restait cependant à confirmer cette hypothèse par une observation directe. Ceci n'a pu se faire. D'où l'hypothèse qu'il pourrait s'agir d'une petit trou noir primordial capturé par le Soleil alors que ce trou noir passait à proximité.
.

Les astrophysiciens Scholtz et Unwin ont donc vérifié si la capture d'un tel objet par le Soleil serait possible. Ils estiment que ceci pourrait être probable. On lira sur ce sujet un article de Sid Perkins que vient de publier la Revue Science: Planet Nine' may actually be a black hole Sep. 27, 2019. 
Il s'agit évidemment là d'une nouvelle hypothèse qu'il conviendra de vérifier.

03/04/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire