Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

01/04/2921 Joe Biden veut investir dans les infrastructures

Le nouveau président des Etats-Unis, Joe Biden, semble vouloir de démarquer de ses prédécesseurs, Donald Trump et Barack Obama.

Ceux-ci, directement contrôlés par le Complexe militaro-industriel qui depuis des années dominait la vie politique à Washington, ne proposaient d'investir que dans les industries de défense. L'objectif officiel des précédents présidents était de contrôler la puissance militaire montante de la Chine, alliée à la Russie.

Mais le véritable objectif était politique, s'assurer l'appui d'une catégorie d'électeurs représentant l'Amérique industrielle des Etats dit du Nord Est vivant de la sidérurgie et de l'automobile pour qui les dépenses dans l'industrie militaire constituent une priorité absolue.

Au contraire de ses prédécesseurs, Joe Biden vient de proposer d'investir quelque 2 000 milliards de dollars dans les infrastructures, dans le but de créer des « millions d'emplois » et de lutter contre le changement climatique. L'objectif annoncé est de « gagner face à la Chine ». Mais gagner au plan économique et non dans le domaine militaire, face à une Chine qui affiche clairement l'objectif de devenir la première puissance économique mondiale .

La première phase de son programme intitulée « Build Back Better » ( Reconstruire mieux ) porte sur des investissements qui s'étendraient sur huit ans et qui serait financés par une hausse de l'impôt sur les sociétés de 21 % à 28 %.

Ce programme prévoit en particulier d'affecter 620 milliards de dollars dans les transports, permettant de moderniser plus de 32 000 kilomètres de routes et autoroutes, et de réparer quelque 10 000 ponts à travers les Etats-Unis. Restaurer ou construire des routes, ponts, voies ferrées, ports et aéroports s'impose alors que nombre d'entre eux datent des années 1950 et que leur délabrement est général. Le plan prévoit aussi d'encourager les véhicules de transport publics à se doter de moteurs électriques.

Reste à savoir si le Complexe militaro-industriel acceptera ces perspectives. Il dispose d'un nombre suffisant de milliards de dollars pour influencer tous ceux qui comptent dans l'establishment.

01/04/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire