Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Un nouveau drone de combat russe

Alors que la France et l'Allemagne n'ont pas pu encore s'accorder sur le programme de drone européen SCAF (Système de combat aérien du futur)  la Russie n'a pas perdu de temps.

Ainsi le ministère russe de la défense vient d'annoncer un programme de développement concernant un nouveau drone de combat furtif Su-70 « Okhotnik ».

A quoi servira ce drone ? Embarqué sur l'avion de combat de cinquième génération Su-57 « Felon », il pourrait lui désigner des cibles à détruire. De plus il pourrait réaliser des frappes de façon autonome grâce à sa furtivité et sa capacité d'emport de 2,8 tonnes de munitions. Récemment, lors du salon Army 2020, organisé près de Moscou, une source a indiqué à l'agence Tass que le Su-70 allait avoir un autre rôle. Avec ses armes à longue portée, il sera utilisé pour intercepter des avions ennemis de combat avant qu'ils ne s'approchent de la zone aérienne à défendre.

Ce drone ne sera pas autonome, c'est-à-dire capable d'opérer avec ses propres aides électroniques.Il sera piloté par des postes de contrôle au sol ou bien embarquées sur des Su-57 communiquant par satellites. Cependant, l'avenir, le drone devrait aussi être en mesure d'effectuer des missions de combat de façon autonome.notamment rechercher certains types de cibles et les attaquer sans préavis. Il visera des cibles aériennes en mode BVR (Beyond Visual Range – Au-delà de la portée visuelle) ce qui n'exclue pas la possibilité d'erreurs identification, telles que frapper un appareil ami.

On notera que la Russie met actuellement au point un autre drone aux performances moindres, mais à un coût sensiblement réduit. Il s'agit du Grom (tonnerre). Il pourrait voler à la vitesse de 1.000 km.h. D'une masse de 7 tonnes, il emporterait une charge utile de 2.000 kg, dont des munitions de 100 à 500 kg. Son rayon d'action serait de 700 km.

Les Etats-Unis ont apparemment du retard par rapport à la Russie concernant ces types d'appareils. Washington vient cependant de rappeler le concept de « Loyal Wingman », que Boeing a illustré en présentant son drone de combat « Airpower Teaming System » à l'occasion du salon aéronautique d'Avalon, en Australie, en février 2020. Mais d'autres projets de ce type sont en cours; notamment en Chine.

Note. L'image jointe ne représente pas le Su-70 « Okhotnik » dont le profil n'a pas été dévoilé mais le Kratos Valkyrie américain. 


 

23/02/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire