Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

09/02/2021 Extraterrestrial: The First Sign of Intelligent Life beyond Earth par Avi Loeb

Beaucoup de scientifiques refusent l'hypothèse d'une vie extraterrestre, notamment au prétexte de l'absence de preuves solides.

Ce n'est pas le cas de l'astrophysicien de Harvard Avi Loeb qui a toujours au contraire défendu la réalité d'une vie non terrestre dans l'univers. Il a repris cette hypothèse dans  Extraterrestrial: The First Sign of Intelligent Life beyond Earth

Avi Loeb a déjà beaucoup écrit sur les Trous noirs, les explosions inexpliquées de rayons gamma (gamma-ray bursts) et l'univers primordial. Depuis une dizaine d'années il centre ses recherches sur l'existence d'êtres extraterrestres (aliens) et les façons de mettre celle-ci-en évidence. Il a participé au projet  Breakthrough Starshot financé par milliardaire Yuri Milner ayant pour objectif d'envoyer des milliers de sondes spatiales d'environ 1 gramme, équipées de voiles solaires, vers Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche du système solaire. Le faible poids de ces sondes, allié à la puissance du laser terrestre utilis pour les propulser permettrait d'atteindre 20 % de la vitesse de la lumière dans le vide  et ainsi de pouvoir retourner des images des exoplanètes potentielles d'Alpha du Centaure, notamment de Proxima Centauri b, en 40 à 50 ans. Ce projet n'a pas eu de suite à ce jour. 

Aujourd'hui, Avi Loeb continue à s'intéresser, contrairement à beaucoup d'autres astrophysiciens, à l'objet dit Oumuamua qui avait fin 2017 été visible par de nombreux télescopes, avant de se perdre à nouveau dans l'espace. Oumuamua avait une forme, une vitesse et une trajectoire insolites. Pour lui, la seule explication logique est qu'il s'agissait d'un engin artificiel construit par une civilisation extraterrestre. On relira à ce sujet notre article du 29/01/2021. Le Premier Signe d'une vie intelligente extraterrestre par Avi Loeb

Dans son ouvrage,présenté ici, il reprend et développe l'hypothèse selon laquelle, en raison de son fort pouvoir réflexif, bien supérieur celui des météorites connus, de sa forme en cigare de 100 mètres de long, de sa vitesse jamais observée à ce jour chez ces météorites, la seule explication logique est qu'il s'agissait d'un objet pouvant provenir d'une civilisation appartenant à une galaxie lointaine, depuis longtemps disparue et qui avait été envoyé dans l'espace sous forme de message par cette civilisation pour signaler sa présence à de futurs observateurs.

Déjà, en octobre 2018, Loeb et un collègue, chercheur post doctorant à Harvard, avait publié un article dans les  Astrophysical Journal Letters présentant cette hypothèse. Cet article avait été très critiqué par la communauté scientifique, lui reprochant d'encourager la recherche d'objets extraterrestres provenant de civilisations extragalactiques qui selon eux représente du temps et des crédits de recherche gaspillés.

Pour sa défense, nous citerons ici un adage très courant dans les sciences fondamentales: "Qui ne recherche rien ne trouve rien"

09/02/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire