Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

13/01/2021. Le F 35 américain continue à accumuler les défaillances

Alors que l'avion de combat de Dassault Rafale donne toute satisfaction aux forces aériennes françaises et aux trop rares pays qui avaient bravé les sanctions américaines pour en acquérir quelques exemplaires, ce n'est pas le cas de son concurrent américain, le F-35.

Celui-ci que l'on dit complaisamment multi-rôles ou de cinquième génération est construit par l'entreprise américaine Lockheed Martin et acquis non seulement par l'Air Force américaine mais par de nombreux pays sous la dépendance des Etats-Unis montre à l'usage de plus en plus de déficiences.

A l'expérience certains de ses défauts avaient obligé les pilotes américains à des atterrissages d'urgence. Mais la plupart se sont révélée dans les ateliers, obligeant les F 35 à rester de longues semaines au garage, pour subir de longues et coûteuses réparations dont personne, hormis les spécialistes, n'avaient jamais rien su. Elles n'avaient évidemment pas échappé aux services russes et chinois

Aujourd'hui, Robert Behler, le directeur du Bureau des tests et évaluations du département de la Défense américain, indique dans un rapport que les F 35 continuent de manifester un nombre considérable de déficiences plus ou moins graves. Après une nouvelle séries de tests et essais,le bureau a en effet compté 871 défaillances logicielles et matérielles qui, selon le bureau, pourraient être dommageables à la disponibilité, aux missions ou à la maintenance des appareils.

L'avion est déjà largement utilisé par l'armée américaine, puisqu'il équipe l'US Air Force, l'US Marine Corps et l'US Navy. Quatorze nations alliées des États-Unis possèdent elles aussi des F-35. Le Pentagone continue de passer commande, sans compter  plusieurs centaines d'avions qui devraient encore être achetés dans les années à venir notamment par la Turquie, le Canada ou Singapour.

Les F-35 suivent en ce moment un programme de modernisation appelé «Block 4», qui devait se terminer en 2026. Mais Robert Behler estime que ce programme ne fonctionne pas. Il provoque seulement la découverte de nombreux nouveaux problèmes souvent dus à la mauvaise qualité des logiciels conçus pour l'appareil.

Le programme F-35 a déjà coûté aux contribuables américains plus de 400 milliards de dollars en 10 ans. Ce sont quelques uns de ces milliards qui manquent aujourd'hui aux Etats-Unis pour s'équiper en structures hospitalières et de santé face à l'actuelle pandémie.

Dans ces conditions, il est surprenant que le Pentagone continue à passer commande, ainsi que certains des bons alliés des Etats-Unis. Cherchez la raison !

Pour en savoir plus

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-12/f-35-flies-with-871-flaws-only-two-fewer-than-a-year-earlier?srnd=premium-europe

 

 

13/01/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
A LIRE AUSSI
Les articles de la même rubrique et sur les mêmes thèmes
Aucun
Les articles de la même rubrique
Les articles sur les mêmes thèmes
Aucun
Europe Solidaire