Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Interdire les mortiers

Qu'attendre pour interdire en France la vente libre des mortiers de feux d'artifices?

Ceux-ci sont des tubes renforcés destinés à tirer les fusées de feux d'artifice. Ils paraissent anodins à première vue, mais ce sont des engins dangereux permettant à des individus d'envoyer à plusieurs dizaines de mètres de grosses fusées de feux d'artifices soit sur les forces de l'ordre, soit sur des adversaires dans le cadre de la lutte urbaine.

Des policiers sont de plus en plus victimes de telles fusées, notamment dans les banlieues dites difficiles. Les blessures se multiplient parmi eux, dans l'indifférence générale des autorités chargées de la sécurité publique.

Un accident survenu dans la nuit du 31 décembre 2020 et ayant entraîné mort d'homme a rappelé le caractère dangereux de ces armes improvisées. La préfecture du Bas-Rhin vient d'indiquer qu'un homme de 25 ans est mort dans la nuit du jeudi 31 décembre au vendredi 1er janvier, la tête arrachée par un mortier d'artifice en Alsace à Boofzheim à l'occasion du réveillon du Jour de l'An. Un homme de 24 ans, qui l'accompagnait, a eu le visage abîmé et est hospitalisé. Ils étaient dans la rue en train de manipuler le mortier quand l'accident s'est produit, selon la gendarmerie.

Les naïfs diront qu'interdire de telles armes ne serviraient à rien. Elles continueraient à circuler abondamment. Mais ce raisonnement ne tient pas. Une interdiction permettrait de poursuivre et de punir les contrevenants, comme c'est déjà en France dans le cas des armes de guerre. La vente des mortiers diminuerait considérablement, ainsi que le nombre des attentats associés.

01/01/2021
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire