Europe Solidaire
CultureEconomieEducationEnvironnementInstitutionsInternationalSciencesSécurité/DéfenseSocialTechnologiesValeurs
Aggrandir Réduire Reinitialiser
Les mots clés

Echec du lancement du satellite français Taranis

Un échec pour le spatial français. Ceci, après les condoléances d'usage, sera certainement bien accueilli par la Nasa et Elon Musk. Observons que, depuis des mois, sous prétexte de ne pas augmenter la dette publique, les gouvernements français ne cessent de diminuer les crédits de recherche.

Le lanceur européen Vega qui devait mettre en orbite deux satellites pour le compte de l'Europe dans la nuit de lundi à mardi, dont le satellite français Taranis, a essuyé « une anomalie » dans sa « trajectoire » 8 minutes après le décollage, conduisant à l'échec de la mission, a annoncé Arianespace.

La « trajectoire » est « dégradée » ont indiqué peu après le décollage du lanceur européen Vega les équipes en charge du suivi des opérations selon la retransmission vidéo du lancement.

Le CNRS écrit à ce sujet

Taranis : le CNRS s'associe à la tristesse et au désarroi des équipes

L'échec du lancement de Vega cette nuit et la perte du satellite Taranis sont une terrible nouvelle pour toutes celles et tous ceux qui se sont consacrés depuis plusieurs années à cette mission.

Le CNRS a une pensée particulière pour les industriels et les scientifiques qui ont travaillé sur Taranis, et s'associe à la tristesse et au désarroi des équipes. Cet événement rappelle douloureusement que la conquête spatiale au service de l'observation de la Terre demeure un défi technologique et scientifique permanent.

 

 Sur Taranis, on pourra lire un article précédent du CNES
https://taranis.cnes.fr/fr

17/11/2020
Vos réactions
Dernières réactions
Actuellement, pas de réaction sur cet article!
Votre réaction
Vérification anti-spam
Nom/pseudo*


Email*


Titre*


Commentaire*


* champs obligatoires
Europe Solidaire